The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS À L'ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE
DU COMITÉ PONTIFICAL POUR LES
CONGRÈS EUCHARISTIQUES INTERNATIONAUX

Mardi 5 novembre 2002

Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux d'accueillir aujourd'hui, en même temps que les membres du Comité pontifical pour les Congrès eucharistiques internationaux, les Délégués nationaux désignés par les Autorités ecclésiales respectives afin de prendre part à l'Assemblée plénière qui se déroule au cours de ces journées à Rome. Je salue cordialement chacun de vous et, en particulier, le Cardinal Jozef Tomko, Président du Comité susmentionné, que je remercie des paroles cordiales qu'il m'a adressées au nom des personnes présentes. J'étends mon salut au Cardinal Juan Sandoval Iñiguez, Archevêque de Guadalajara, ville dans laquelle se déroulera le prochain Congrès eucharistique international.

Votre Assemblée a consacré une attention particulière à ce Congrès, dont le thème sera: "L'Eucharistie, Lumière et Vie du nouveau millénaire". Le millénaire a commencé depuis peu, mais l'on voit déjà clairement combien la lumière de Jésus-Christ et la vie qu'Il offre dans l'Eucharistie est nécessaire pour l'humanité tout entière et pour l'Eglise.

Ce début ne manque pas, en effet, d'ombres menaçantes. Il est donc nécessaire de présenter à nouveau à l'humanité la "lumière véritable, qui éclaire tout homme, [qui vient] dans le monde" (Jn 1, 9), le Verbe incarné qui a voulu rester avec nous d'une façon aussi significative que celle de l'Eucharistie. Dans ce Sacrement, Jésus est présent à travers le don de lui-même "pour la vie du monde" - "pro mundi vita" -, et donc également pour la vie de notre monde tel qu'il est, avec ses lumières et ses ombres. L'Eucharistie est l'expression sublime de l'amour de Dieu incarné, un amour constant et efficace.

2. Le but principal du Comité pontifical pour les Congrès eucharistiques internationaux est celui de "faire toujours mieux connaître et aimer le Seigneur Jésus dans son mystère eucharistique, centre de la vie de l'Eglise et de sa mission pour le salut du monde" (Statuts). Il s'agit d'un objectif très élevé que le Comité poursuit, d'une part, en promouvant la célébration périodique des Congrès eucharistique, et, de l'autre, en encourageant les initiatives visant à développer la dévotion à l'égard du Mystère eucharistique. A travers votre travail apostolique, vous réalisez l'enseignement du Concile Vatican II, qui présente l'Eucharistie comme "la source et le sommet de toute la vie chrétienne" (Lumen gentium, n. 11).

Les Congrès eucharistiques internationaux ont désormais une longue histoire dans l'Eglise et ils ont pris toujours plus clairement la caractéristique de la "Statio Orbis", qui souligne la dimension universelle de cette célébration. En effet, il s'agit toujours d'une fête de la foi autour du Christ Eucharistie à laquelle participent non seulement les fidèles d'une Eglise particulière ou d'une seule nation mais, autant que possible, de diverses parties du monde. C'est l'Eglise qui se rassemble autour de son Seigneur et de son Dieu.

A ce propos, l'oeuvre des Délégués nationaux, nommés par les Autorités respectives des Eglises de l'Occident et de l'Orient, est plus que jamais importante. Ils sont appelés à sensibiliser leurs Eglises sur le thème du Congrès international, en particulier au cours de sa période de préparation, afin qu'il devienne un événement fondamental à partir duquel se déverseront dans les Eglises particulières des fruits de vie et de communion.

3. L'Eucharistie occupe la place centrale dans l'Eglise, car c'est elle qui "fait l'Eglise". Comme l'affirme le Concile Vatican II, en rapportant les paroles du grand Augustin, elle est "sacramentum pietatis, signum unitatis, vinculum caritatis" - "sacrement de piété, signe d'unité, lien de charité" (Sacrosanctum Concilium, n. 47). Et saint Paul dit: "Parce qu'il n'y a qu'un pain, à plusieurs nous ne sommes qu'un corps, car tous nous participons à ce pain unique" (1 Co 10, 17). L'Eucharistie est source d'unité dans l'Eglise. Le Corps eucharistique du Seigneur alimente et soutient le Corps mystique.

Les Congrès eucharistiques internationaux contribuent également à cette finalité purement ecclésiale. La participation des fidèles de diverses provenances à un tel événement eucharistique symbolise, en effet, l'unité et la communion. Les Délégués nationaux peuvent emporter dans leurs communautés l'esprit de ferveur eucharistique et de communion que l'on vit en ce temps de profonde adoration, de contemplation, de réflexion et de partage. Le Congrès, vécu en profondeur, est un feu pour forger des animateurs de communautés eucharistiques vivantes et évangélisatrices des groupes qui ne connaissent pas encore la profondeur de l'amour qui se cache dans l'Eucharistie.

4. Très chers frères et soeurs, l'apostolat eucharistique auquel vous consacrez vos efforts constitue certainement une réponse à l'invitation du Seigneur: "Duc in altum!". Persévérez dans celle-ci avec application et passion, en animant et en diffusant la dévotion eucharistique dans toutes ses expressions. Dans votre service ecclésial, laissez-vous toujours guider par un authentique esprit de communion, en favorisant la collaboration effective entre le Comité eucharistique pontifical et les Comités nationaux.

J'accompagne ces voeux de l'assurance de ma prière et de la Bénédiction apostolique, que je vous donne de tout coeur, ainsi qu'aux personnes qui vous sont chères.

Soixante participants ont pris part à l'Assemblée plénière, qui s'est tenue à Rome du 5 au 7 novembre 2002, en présence des Délégués nationaux de tous les continents, afin de préparer le prochain Congrès eucharistique international, qui aura lieu à Guadalajara, au Mexique, du 10 au 17 octobre 2004, sur le thème: "L'Eucharistie, lumière et vie du nouveau millénaire".

Le Comité pour les Congrès eucharistiques internationaux, présidé par le Cardinal Jozef Tomko, fut institué en 1879 par le Pape Léon XIII. Par la suite, en 1986, Jean-Paul II lui accorda le titre de pontifical. Parmi les nouveaux statuts, approuvés en cette même année, l'objectif principal du Comité est "de faire toujours mieux connaître, aimer et servir Notre Seigneur Jésus-Christ dans son mystère eucharistique, centre de la vie de l'Eglise et de sa mission pour le salut du monde". Parmi les diverses compétences du Comité pontifical se trouvent également les suggestions présentées au Saint-Père concernant la date et le lieu du Congrès. Le Comité offre en outre son assistance au Comité local et aux Délégués nationaux chargés de la préparation et de la réalisation des Congrès eucharistiques internationaux.

A la rencontre était présent le Cardinal mexicain Juan Sandoval Iñiguez, Archevêque de Guadalajara, ville où se déroulera le prochain Congrès.

top