The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL DE L'INSTITUT DES FILLES DE MARIE AUXILIATRICE

Vendredi 8 novembre 2002

 

Très chères Filles de Marie Auxiliatrice!

1. Je suis heureux de vous rencontrer à l'occasion du Chapitre général de votre Institut, et je vous souhaite à toutes une cordiale bienvenue. Je salue la Supérieure générale, Soeur Antonia Colombo, qui a été reconfirmée dans sa charge, et je la remercie des paroles courtoises à travers lesquelles elle a interprété vos sentiments à toutes. Je lui souhaite de savoir guider, avec l'aide du nouveau Conseil général, votre famille religieuse dans une adhésion fidèle aux enseignements actuels des saints Jean Bosco et Maria Domenica Mazzarello. J'étends mon salut cordial au Recteur majeur, Dom Pascual Chàvez Villanueva, qui a voulu assister à cette rencontre.

Pendant ces journées d'intense travail, vous avez voulu concentrer votre attention sur le thème "Dans l'Alliance renouvelée, l'engagement en vue d'une citoyenneté active", en ayant bien à l'esprit le programme de vos fondateurs - "former de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens" -, qui est d'une grande actualité dans le contexte social multiculturel actuel, marqué par des ten-sions et des défis parfois dramatiques. Ce programme vous appelle, chères Filles de Marie Auxiliatrice, à témoigner de l'espérance sur toutes les frontières du monde moderne, en sachant déterminer avec une grande audace missionnaire, les voies nouvelles de l'évangélisation et de la promotion humaine, en particulier au service des jeunes générations. Vous devez savoir transmettre aux nouvelles générations, dans un climat empreint de bienveillance, selon l'esprit de Dom Bosco, le message évangélique, qui se trouve résumé dans l'annonce du Père miséricordieux, prêt à embrasser chacun dans le Christ.

2. Pour mener à bien cette mission difficile, il est avant tout nécessaire de conserver une communion constante avec Jésus, en contemplant sans cesse son visage dans la prière, pour le servir ensuite chez vos frères avec toute l'énergie possible.

Je souhaite donc adresser à vous aussi l'exhortation évangélique: Duc in altum! (Lc 5, 4), que j'ai proposée dans la Lettre apostolique Novo millennio ineunte à tout le peuple chrétien. Oui! Avancez en eaux profondes, très chères soeurs, et lâchez vos filets avec confiance au nom du Rédempteur. A une époque marquée par une culture préoccupante du vide et du "non sens", annoncez sans compromis le primat de Dieu qui entend toujours le cri des personnes opprimées et celles qui souffrent. Le fondement de tout engagement apostolique et l'antidote à toute dangereuse dispersion intérieure est la sainteté personnelle, dans une écoute docile de l'Esprit qui libère et transforme le coeur.

La sainteté constitue votre tâche essentielle et prioritaire, chères Salésiennes. Elle est la meilleure contribution que vous puissiez offrir à la nouvelle évangélisation, tout en étant la garantie d'un service authentiquement évangélique, en faveur des personnes les plus démunies.

3. Votre Famille religieuse bénéficie désormais d'une longue histoire, écrite par de courageux témoins du Christ, dont certains ont confirmé leur fidélité à l'Evangile par le martyre. Vous devez aujourd'hui poursuivre dans cette même voie, dans des milieux parfois troublés par des tensions et des peurs, par des conflits et des divisions, par des extrémismes et des violences, au point quelquefois d'obscurcir l'espérance. Toutefois, les nouvelles opportunités apostoliques et les ferments providentiels du renouveau évangélique ne manquent pas. Il vous est demandé, à vous comme à toutes les religieuses et tous les religieux, de vivre pleinement le choix radical des Béatitudes, en apprenant à l'école de Jésus, comme Marie, à écouter et à mettre en pratique l'exigeante Parole de Dieu. Les Béatitudes, comme je le rappelais à Toronto au cours de la rencontre avec les jeunes du monde entier, décrivent le visage de Jésus et, dans le même temps, celui du chrétien, elles sont comme le portrait du disciple authentique qui entend être en harmonie parfaite avec son divin Maître.

Animées par une telle ferveur spirituelle, vous n'hésiterez pas, avec une liberté prophétique et un sage discernement, à marcher sur des voies apostoliques et des frontières missionnaires audacieuses, en cultivant une étroite collaboration avec les Evêques et les autres composants de la communauté ecclésiale. Les vastes horizons de l'évangélisation et la nécessité urgente de témoigner du message évangélique à tous, sans distinction, constituent le champ de votre apostolat. De nombreuses personnes attendent encore de connaître Jésus, unique Rédempteur de l'homme, et nombreuses sont les situations d'injustice et de difficultés morales et matérielles qui interpellent les croyants.

4. Une mission d'une telle urgence requiert une conversion personnelle et communautaire permanente. Seuls des coeurs totalement ouverts à l'action de la Grâce sont en mesure d'interpréter les signes des temps et de recueillir les appels de l'humanité en mal de justice et de paix. Vous pourrez affronter les exigences des personnes, si vous conservez intact l'esprit de saint Jean Bosco et de sainte Maria Domenica Mazzarello, qui vécurent le regard tourné vers le ciel et le coeur joyeux, même lorsque la "sequela Christi" comportait des obstacles et des difficultés, voire d'apparents échecs.

Chères soeurs, que votre adhésion fidèle au Christ et à son Evangile rayonne dans les différents domaines de votre service ecclésial.

Que la Très Sainte Vierge, que vous vénérez sous le beau titre de Marie Auxiliatrice, vous protège, vous aide et soit la guide sûre du chemin de votre Famille religieuse, pour qu'elle puisse mener à terme chacun de ses projets de bien.

Avec ces souhaits, tout en assurant chacune d'entre vous et tout ceux que vous rencontrez dans votre apostolat quotidien, de mon affectueux souvenir dans la prière, je vous bénis toutes de grand coeur.

 

 

top