The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU CONGRÈS DES AGENTS DE
LA COMMUNICATION ET DE LA CULTURE PROMU PAR
LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE ITALIENNE

Samedi 9 novembre 2002

1. Je salue avec affection Monsieur le Cardinal Camillo Ruini, Président de la Conférence épiscopale italienne, et je le remercie des paroles qu'il m'a adressées, se faisant l'interprète des sentiments de toutes les personnes présentes. Je souhaite une cordiale bienvenue aux autres Cardinaux, aux Archevêques et Evêques, au Ministre italien des Communications, M. Maurizio Gasparri, qui participent à cette rencontre avec les agents de la culture et de la communication, venus de toutes les régions d'Italie.

Vous avez réfléchi sur le thème: "Communication et culture: nouveaux itinéraires pour l'évangélisation du troisième millénaire". Il s'agit d'une pers-pective d'une importance fondamentale, qui mérite une profonde attention de la part de toute la communauté chrétienne.

L'Eglise se tourne vers vous, qui oeuvrez dans le domaine de la culture et de la communication, avec confiance et attente, car, en tant qu'acteurs des changements en cours dans ces domaines, dans le cadre de la mondialisation croissante, vous êtes appelés à lire et à interpréter les temps présents et à identifier les voies pour une communication de l'Evangile selon le langage et la sensibilité de l'homme contemporain.

2. Nous sommes conscients que les rapides transformations technologiques déterminent actuellement, en particulier dans le domaine de la communication sociale, une nouvelle condition pour la transmission du savoir, pour la coexistence entre les peuples, pour la formation des styles de vie et des mentalités. La communication engendre la culture et la culture se transmet à travers la communication.

Mais quelle culture peut être engendrée par une communication qui ne trouve pas son centre dans la dignité de la personne, la capacité à contribuer à répondre aux grandes interrogations de la vie humaine, l'engagement à servir avec honnêteté le bien commun, l'attention aux problèmes de la coexistence dans la justice et dans la paix? Dans ce domaine sont nécessaires des ouvriers qui, à travers le génie de la foi, sachent devenir les interprètes des modèles culturels actuels, en s'engageant à vivre cette époque de la communication non pas comme une période d'aliénation et d'égarement, mais comme un temps précieux pour la recherche de la vérité et le développement de la communion entre les personnes et les peuples.

3. Face à ce "nouvel aréopage", formé dans une large mesure par les médias, nous devons prendre toujours plus conscience que "l'évangélisation de la culture moderne dépend en grande partie de leur influence" (Redemptoris missio, n. 37). Il se peut que nous ne nous sentions pas préparés; toutefois, nous ne devons pas nous décourager. Nous savons que nous ne sommes pas seuls: une force irrésistible nous soutient, qui jaillit de la rencontre avec le Seigneur. Si vous avez pris cet engagement, chers agents de la communication et de la culture, c'est parce que vous aussi, en tant que disciples d'Emmaüs, vous avez reconnu le Seigneur ressuscité au partage du pain et vous avez senti votre coeur brûler de joie en l'écoutant. Telle est la source de la nouveauté culturelle la plus authentique. Tel est l'encouragement le plus fort pour un engagement cohérent de communication.

Ne nous lassons pas de fixer le regard sur Jésus de Nazareth, le Verbe fait chair, qui a réalisé la communication la plus importante pour l'histoire de l'humanité, en nous permettant de voir, à travers Lui, le visage du Père céleste (cf. Jn 14, 9) et en nous donnant l'Esprit de Vérité (cf. Jn 16, 13) qui nous enseigne toute chose. Mettons-nous une fois de plus à l'écoute de l'enseignement du Christ, afin que la multiplication des antennes sur les toits, en tant qu'instruments emblématiques de la communication moderne, ne devienne pas paradoxalement le signe de l'incapacité de voir et d'entendre, mais soit le signe d'une communication qui s'accroît au service de l'homme et du progrès intégral de toute l'humanité.

4. L'Eglise qui est en Italie a entrepris un chemin courageux dans cette direction. Le Congrès ecclésial de Palerme a déjà marqué le début d'une inten-se action pastorale. J'ai eu l'occasion, à ce moment-là, de vous encourager à faire de ce temps un "temps de mission et non de conservation". C'est surtout de là qu'a jailli la proposition d'un "projet culturel d'orientation chrétienne", en tant que contribution à l'élaboration d'une vision de la vie inspirée par la foi chrétienne. Les "orientations pastorales" elles-mêmes, proposées par les Evêques italiens pour cette décennie, sont caractérisées par ce choix, qui conduit à une participation des communautés chrétiennes et des croyants pour les soutenir dans la compréhen-sion du temps présent, dans la recherche de styles de vie plausibles et dans une présence plus efficace des chrétiens dans la société.

A partir de ce choix fondamental, ont vu le jour de nombreuses initiatives de grand mérite dans le domaine des communications. A cet égard, il faut souligner la contribution à une lecture originale des faits et à la réflexion culturelle apportée par le quotidien national Avvenire, engagé dans une opération de relance importante et innovatrice. Tout aussi importantes sont les initiatives de soutien aux nombreux hebdomadaires catholiques italiens. De nouvelles possibilités sont apparues dans le domaine de la retransmission radiotélévisée avec la télévision par satellite Sat 2000 et le réseau radiophonique, qui regroupe de nombreuses radios locales.

Nous ne pouvons manquer de voir dans ce ferment pastoral et culturel un fruit concret et significatif du Décret conciliaire Inter mirifica. Ce Décret a donné lieu à une saison de grand renouveau et ses indications demeurent valables aujourd'hui encore.

5. Le témoignage des croyants trouve dans le monde des médias et de la culture un très vaste domaine d'expression. Dans ces secteurs également, il faut reconnaître les vocations spécifiques et les dons particuliers, que le Seigneur ne fera certainement pas manquer à son Eglise. Il est en particulier demandé aux fidèles laïcs d'apporter une preuve de professionnalisme et d'authentique conscience chrétienne.

Tous ceux, croyants et non-croyants, qui oeuvrent dans le domaine des médias et font la culture, doivent avoir une profonde conscience de leurs responsabilités, en particulier face aux sujets les plus vulnérables, qui sont souvent exposés, sans aucune protection, à des programmes marqués par la violence et véhiculant des visions déformées de l'homme, de la famille et de la vie. En particulier, les Autorités publiques et les associations pour la protection des spectateurs sont appelées à oeuvrer selon leurs compétences et leurs responsabilités, afin que les médias conservent leur éminente finalité première de service aux personnes et à la société. L'absence de contrôle et de vigilance n'est pas une garantie de liberté, comme beaucoup veulent le faire croire, et finit plutôt par encourager une utilisation indiscriminée d'instruments très puissants qui, s'ils sont mal utilisés, produisent des effets dévastateurs sur les consciences des personnes et dans la vie sociale. Dans un système de communications, toujours plus complexe et à échelle planétaire, il faut également des règles claires et justes pour garantir le pluralisme la liberté, la participation et le respect des utilisateurs.

6. Chers agents de la communication et de la culture, un grand défi vous attend: envisagez avec confiance et espérance l'avenir, en consacrant vos meilleures énergies et en ayant confiance dans le soutien du Seigneur! Je vous accompagne par ma prière, en sachant bien, grâce également à mon expérience personnelle, combien la question culturelle est centrale pour l'évangélisation et combien les médias peuvent contribuer à un renouveau culturel profond, illuminé par l'Evangile.

Que Marie, qui a accueilli le Verbe de la vie et a reçu avec les autres Apôtres le don de l'Esprit dans l'effusion de la Pentecôte, vous accompagne et vous soutienne, afin que vous puissiez toujours annoncer et témoigner de l'Evangile, à travers votre vie et votre engagement dans les communications et dans la culture.

Je donne à tous ma Bénédiction!

top