The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA SUPÉRIEURE GÉNÉRALE DES
RELIGIEUSES SERVANTES DE LA VISITATION

A la Révérende Mère
Soeur M. VINCENZA MINET
Supérieure générale de la Congrégation
des Servantes de la Visitation

1. Je suis heureux de vous adresser mon salut cordial, ainsi qu'à vos consoeurs réunies au "Villagio San Francesco e Santa Croce" à Acerno (Salerno) à l'occasion de votre IV Chapitre général, un temps de grâce particulière pour la Congrégation, qui célèbre cette année le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation. Certaines d'entre vous appartiennent au noyau originel de l'Institut et, ayant vécu les événements qui en marquèrent les débuts, portent encore plus profondément imprimé dans leur coeur le "magnificat" pour ce que le Seigneur a accompli. Elles font part de ce cantique de louanges aux consoeurs plus jeunes, afin que toute la Congrégation, au sein de chacune de ses communautés et dans toutes ses activités, puisse vivre et oeuvrer dans cette joie intérieure de l'esprit, qui caractérise le mystère joyeux de la visite de Marie à sa cousine plus âgée, Elisabeth.

Je m'unis avec une grande joie à l'action de grâce commune au Seigneur pour les bénéfices reçus. Je vous encourage également dans votre désir de vous tourner avec une audace prophétique vers l'avenir pour mieux comprendre quels sont les défis et les attentes de l'Eglise et du monde. C'est ce sur quoi vous entendez travailler au cours de la présente assemblée capitulaire, qui a pour thème: "Notre charisme dans un monde qui change".

2. Votre charisme plonge ses racines dans l'admirable mystère de la Visitation de la Vierge à sainte Elisabeth. L'attention de chacune d'entre vous est tournée vers cette scène évangélique, d'une grande éloquence dans sa simplicité. Vous entendez toujours vous en inspirer, que vous oeuvriez parmi les enfants abandonnés et mal nourris, ou que vous vous mettiez au service des personnes âgées, des malades, dans les paroisses ou en terre de mission.

En vérité, les richesses spirituelles qui émanent de cet épisode de l'Evangile de Luc sont inépuisables. L'exemple de la Vierge exige d'être constamment actualisé et adapté aux diverses exigences historiques, géographiques et culturelles. Dans un monde qui change, le charisme est immuable, mais il a besoin pour agir efficacement et porter des fruits abondants, de cette "imagination de la charité" dont j'ai parlé dans la Lettre apostolique Novo Millennio ineunte (cf. n. 50).

3. Etre "Servantes de la Visitation" signifie imiter chaque jour la Très Sainte Vierge Marie qui, après avoir accueilli avec foi l'annonce de l'Ange, "partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda" (Lc 1, 39), pour être proche d'Elisabeth, qui avait besoin d'aide car elle attendait Jean le Précurseur. Se faire le prochain de celui qui est dans le besoin: voilà le commandement que le Christ a donné à chacun de ses disciples, et que vous adoptez comme idéal et but de votre existence et de votre action communautaire.

Dieu révèle à Marie la grossesse miraculeuse de sa parente âgée, ce qui est le signe que rien ne Lui est impossible. A vous aussi, le Seigneur n'a pas manqué et ne manquera pas d'indiquer les personnes auxquelles offrir votre solidarité concrète, afin qu'en vous et qu'en eux croissent la foi et la reconnaissance envers sa miséricorde infinie et toute-puissante.

Continuez, très chères soeurs, à avancer dans cette direction, conscientes que, dans votre prochain en difficulté, c'est le Christ lui-même que vous honorez et servez. Mettez en outre tout votre soin à croître chaque jour davantage dans l'esprit de communion fraternelle. Une communauté où règne la charité du Christ travaille avec joie et harmonie, en surmontant plus facilement les obstacles et les difficultés.

4. Très chères soeurs, soyez avant tout des personnes de foi et de prière fervente. La communion intime avec Dieu, "réalisée en nous par l'Esprit Saint, nous ouvre, par le Christ et dans le Christ, à la contemplation du visage du Père" (Lett. ap. Novo millennio ineunte, n. 32). Que serait votre Institut s'il était dépourvu de cette âme? Que serait le service à vos frères sans l'encouragement invisible de la prière constante? Tout se réduirait à une pure et simple activité d'assistance sociale, en perdant sa force de témoignage prophétique.

Dans le mystère de la Visitation, la contemplation et l'action trouvent une synthèse harmonieuse. Dans le service quotidien de Marie à Elisabeth, se respire un air de sainteté, accomplissement journalier de la volonté divine en chaque circonstance.

Je souhaite à chacune d'entre vous de vivre et d'oeuvrer au sein de chaque communauté de l'Institut en suivant ce style, qui crée le climat favorable à la sainteté. En Italie, en Pologne, au Brésil, aux Philippines, au Kenya, à Madagascar, et partout où la Providence voudra vous appeler, conservez intact votre charisme. Que Marie, la Vierge de la Visitation, vous guide et vous assiste: élevez chaque jour avec elle votre "magnificat" à Dieu, riche de miséricorde. Quant à moi, je ne manquerai pas de me souvenir de vous dans ma prière, tout en vous bénissant de tout coeur, vous, ainsi que les travaux du Chapitre et toute votre famille religieuse.

Du Vatican, le 8 septembre 2002

IOANNES PAULUS II

 

top