The Holy See
back up
Search
riga

   DISCOURS DE JEAN-PAUL II
AU CHAPITRE GÉNÉRAL DES SOEURS DES PAUVRES 
DE SAINTE CATHERINE 

Vendredi 11 avril 2003

 

Très chères Soeurs des Pauvres!

1. C'est avec joie que je vous accueille à l'occasion du Chapitre général de votre Institut. A toutes et à chacune, je souhaite une cordiale bienvenue, avec une pensée spéciale pour la Supérieure générale et pour son Conseil. J'étends mon salut à toute votre famille religieuse, qui se consacre à la diffusion de l'Evangile de la Charité en particulier parmi les pauvres.

Toute assemblée capitulaire constitue pour les Ordres et les Congrégations un moment important de réflexion et de relance dans l'action spirituelle et missionnaire, car, d'une certaine façon, il s'agit d'un retour en esprit à ses propres origines afin de se projeter de façon encore plus courageuse vers de nouveaux objectifs apostoliques.

Chères soeurs, c'est également ce que vous avez souhaité faire au cours du présent Chapitre général, dociles aux inspirations de l'Esprit et attentives aux "signes" des temps. Le riche héritage charismatique, que la bienheureuse Savina Petrilli vous a laissé, représente un "talent" providentiel à faire fructifier dans l'Eglise et pour le monde.

2. Votre Fondatrice, que le Seigneur m'a accordé de béatifier il y a quinze ans, se consacra à Dieu et à ses frères les plus démunis, en s'inspirant des quatre grands amours de sainte Catherine:  l'Eucharistie, le Crucifié, l'Eglise et les pauvres. Toujours prête à se pencher sur les nécessités de ses frères, elle n'hésita pas à se rendre, il y a cent ans, sur le continent latino-américain. En suivant son sillage lumineux, ses filles spirituelles étendirent ensuite la présence de la Congrégation également en Asie.

Le thème du Chapitre général:  "Un don à donner, le visage charismatique de la Soeur des pauvres", souligne l'urgence de poursuivre cette action spirituelle et missionnaire, sans jamais perdre de vue l'intuition charismatique de la bienheureuse Savina Petrilli. Etre une Soeur des Pauvres - observait-elle - comporte l'engagement à ne jamais abandonner "ces pauvres que Dieu nous donna pour frères" (Directoire, p. 15), car "ils doivent nous être chers et c'est à eux en particulier que nous devons accorder notre prédilection, notre faveur, notre coeur, toutes nos facultés, notre action" (ibid., p. 1006). Cet amour - ajoutait la bienheureuse Savina - "sera notre gloire et la source d'où jailliront toujours pour l'Institut les bénédictions du ciel, car celui qui a miséricorde du pauvre donne encore davantage au Seigneur" (ibid. p. 1007).

3. Reconnaître le visage du Christ sur celui de chaque indigent:  voilà l'enseignement que la Fondatrice vous répète aujourd'hui, en rappelant comme elle le faisait souvent avec ses premières consoeurs, que "rien n'est trop pour Jésus" et que "le coeur humain résiste à tout, à l'exception de la bonté". La Soeur des Pauvres sait qu'elle doit éduquer son coeur à l'amour, en apprenant à "se sacrifier et à être sacrifiée sans se plaindre", en tendant à l'héroïsme de la charité, disponible et accueillante envers chaque personne, quelle que soit la pauvreté dont elle est affligée.

Très chères soeurs, tout en unissant "la contemplation à l'action", poursuivez votre service ecclésial, qui fleurit à partir de la prière comme "la fleur de sa racine".

A notre époque, il est plus que jamais nécessaire de réaffirmer la primauté de l'écoute de Dieu et de la contemplation, comme vous avez eu soin de le faire au cours des travaux du Chapitre. Si Jésus vit en vous, ce sera précisément cette intimité avec Lui qui empêchera que ne se produise une fracture entre l'expérience spirituelle et les oeuvres, qu'il faut toujours adapter aux nouvelles exigences des temps.

Il faut non seulement répondre aux besoins matériels des personnes, mais ne jamais perdre de vue l'annonce explicite de l'Evangile, se rappelant ce qu'affirmait la Fondatrice:  "Celui qui ne peut pas donner Dieu ne doit rien donner à son prochain; et ce n'est pas de la charité que de lui donner quelque chose au lieu du Créateur".

Chères Soeurs, un vaste champ d'action s'ouvre à vous:  ayez soin de vous y préparer par une formation constante et adaptée. Que vous accompagne  et  vous  soutienne  la Sainte Vierge et que vous protègent sainte Catherine et la bienheureuse Savina Petrilli. Je vous assure de ma prière, alors que je vous bénis avec affection, ainsi que toute votre famille religieuse.

 

 

           

top