The Holy See
back up
Search
riga

   DISCOURS DE JEAN-PAUL II
AUX PÈLERINS VENUS POUR LA BÉATIFICATION DE: 

JACQUES ALBERIONE
MARCO D'AVIANO
MARIA CRISTINA BRANDO
EUGENIA RAVASCO
MARIA DOMENICA MANTOVANI
GIULIA SALZANO

Lundi 28 avril 2003

 

Messieurs les Cardinaux,
Vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
Très chers religieux et religieuses,
Frères et soeurs dans le Seigneur!

1. Je suis heureux d'être parmi vous, qui avez pris part hier à la cérémonie solennelle de béatification sur la place Saint-Pierre. Nous avons l'heureuse opportunité, ce matin, de nous arrêter une fois encore afin de contempler les merveilles que Dieu a accomplies à travers les nouveaux bienheureux, qui vous sont particulièrement chers. Je salue avec affection chacun de vous et je vous remercie de votre présence.

2. Je m'adresse tout d'abord à la très nombreuse et très variée Famille paulinienne et à tous ceux qui, venus du Piémont, de l'Italie et du monde entier, ont voulu rendre hommage au bienheureux Jaques Alberione. Dans le coeur de ce prêtre exceptionnel du diocèse d'Alba, revécut le coeur de l'Apôtre Paul, conquis par le Christ et qui a consacré sa vie à l'annoncer comme "Chemin, Vérité et Vie". Attentif aux signes des temps, non seulement dom Alberione ouvrit à l'évangélisation les "chaires" modernes de la communication sociale, mais il conçut également son oeuvre comme une action organique au sein de l'Eglise et à son service. De cette intuition naquirent au total dix Instituts, qui poursuivent avec le même esprit l'oeuvre qu'il avait commencée. Que dom Alberione, depuis le Ciel, aide sa Famille à être, comme il le voulait, "saint Paul vivant aujourd'hui".

3. Je salue maintenant les chers Pères  capucins  et  tous  ceux qui se réjouissent de la béatification du Père Marco d'Aviano, en ayant une pensée particulière pour les pèlerins venus d'Autriche et accompagnés par l'Archevêque de Vienne, le Cardinal Christoph Schönborn.

Marco d'Aviano est un exemple, en vertu de sa courageuse action apostolique, appréciée de tous, et de sa prière, fidèle à la tradition franciscaine et capucine la plus authentique. Ses interventions dans le domaine social, visant toujours au bien des âmes, constituent également un encouragement pour les chrétiens d'aujourd'hui à défendre et à promouvoir les valeurs évangéliques. Que le bienheureux Marco d'Aviano protège l'Europe, afin qu'elle puisse bâtir son unité sans négliger ses racines chrétiennes communes.

4. Je me tourne ensuite, avec affection, vers les Filles spirituelles de Maria Cristina Brando, qui ont reçu de leur fondatrice un programme exigeant de vie et de service ecclésial:  celui de s'unir au Christ qui s'immole pour l'humanité  dans  l'Eucharistie et de transmettre leur amour pour Dieu dans le service humble et quotidien à leurs frères dans le besoin.

Que la Vierge Marie, à la protection de laquelle la nouvelle bienheureuse voulut confier les Soeurs victimes expiatrices de Jésus-Sacrement, veille toujours sur vous, très chères religieuses, afin que, en conservant intact votre charisme, vous puissiez partager ce précieux héritage avec les jeunes générations.

5. Je m'unis, par ailleurs, aux Filles des Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie et à tous ceux qui se réjouissent de la béatification de Mère Eugenia Ravasco. S'étant sentie appelée à "faire le bien par amour pour le Coeur de Jésus", la nouvelle bienheureuse se transforma en apôtre ardente et inlassable, en éducatrice zélée des jeunes et en particulier des jeunes filles, auxquelles elle ne craignit pas de proposer des objectifs élevés de vie chrétienne. Elle recommandait aux éducateurs de suivre la "pédagogie de l'amour", et elle indiqua le respect suprême de l'élève et de sa liberté, la discrétion, la compréhension, la joie et la prière comme des aspects de la formation de la jeunesse qu'il ne fallait pas négliger. Elle aimait répéter qu'enseigner, c'est accomplir une mission évangélique. Que Mère Eugenia continue, depuis le Ciel, à soutenir toutes celles qui poursuivent son oeuvre de bien dans l'Eglise.

6. Je vous salue avec une profonde cordialité, très chères Petites Soeurs de la Sainte-Famille, qui vous réjouissez en raison de l'élévation à la gloire des autels de votre co-fondatrice, Mère Maria Domenica Mantovani. Je salue les fidèles du diocèses de Vérone, accompagnés par leur Pasteur, Mgr Flavio Roberto Carraro, ainsi que les pèlerins venus de différentes régions d'Italie et de divers endroits du monde.

A l'école de la Sainte-Famille de Nazareth, Maria Domenica Mantovani, en suivant le fondateur, le bienheureux Giuseppe Nascimbeni, voulut faire de sa personne un don total à Dieu pour le bien de ses frères. Apprenez d'elle, très chers amis, à répondre promptement à la voix de Dieu, qui appelle chaque baptisé à tendre vers la sainteté dans les circonstances ordinaires de la vie de tous les jours.

7. Enfin, ma pensée s'adresse à vous, très chers frères et soeurs qui vous réjouissez en raison de la béatification de Giulia Salzano, et en particulier aux Soeurs catéchistes du Sacré-Coeur, qu'elle a fondées. Avec un courage indomptable, la bienheureuse Salzano sut orienter son action éducative en direction de toutes les catégories de personnes, sans distinction d'âge, d'origine sociale et de profession, en anticipant en quelque sorte les principes de la nouvelle évangélisation donnés à l'Eglise par le Concile Vatican II.

Vous qui êtes ses fils et filles spirituels, je vous souhaite de suivre avec joie le chemin qu'elle a tracé, en étant prêts à affronter toute sorte de sacrifice pour mener à bien la mission que Dieu vous confie.

8. Très chers frères et soeurs! Que ces nouveaux bienheureux vous aident tous à "avancer en eaux profondes" (cf. Lc 5, 4), en ayant confiance, comme ils l'ont fait, dans les paroles du Christ. Que la Vierge Marie, tendrement vénérée par les six bienheureux, vous aide à mener à bien l'oeuvre que l'Esprit-Saint a commencée en vous.

Avec ces sentiments et ces souhaits, je vous bénis de tout coeur, ainsi que vos communautés, vos familles et les personnes qui vous sont chères.

Etaient présents à l'audience Leurs Eminences Messieurs les Cardinaux Corrado Ursi, Archevêque émérite de Naples, et Giovanni Canestri, Archevêque émérite de Gênes; ainsi que vingt Archevêques et Evêques, dont Tarcisio Bertone, Archevêque de Gênes; Bruno Schettino, Archevêque de Capoue, avec Mgr Luigi Diligenza, Archevêque émérite; Flavio Roberto Carraro, Evêque de Vérone; Giuseppe Anfossi, Evêque d'Aoste; Sebastiano Dho, Evêque d'Alba; le Supérieur général des Pauliniens, les Supérieures des Congrégations fondées par dom Alberione et par les quatre bienheureuses.

 

 

top