The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU XII S
ÉMINAIRE SUR
"SCIENCE, RELIGION ET HISTOIRE"

Palais Apostolique de Castelgandolfo
Vendredi 8
août 2003

     

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Je souhaite exprimer ma cordiale gratitude pour cette réflexion commune, qui nous a réunis ces jours-ci dans la recherche de la vérité. Je rends grâce à Dieu que nous ayons pu, pour la douzième fois, nous réunir ici pour méditer sur les problèmes concernant les grandes questions dont dépend la spécificité de la culture humaine. J'ai souligné le rôle de ces problèmes dans l'Encyclique Fides et ratio. Dans la culture contemporaine, les questions fondamentales sur le sens et sur la vérité, sur la beauté et sur la souffrance, sur l'infini et sur la contingence, ne manquent bien évidemment pas. Je vous remercie car nous avons pu les traiter dans une perspective où les nouvelles découvertes de la science et la réflexion sur la philosophie classique se complètent réciproquement.

Notre communauté a exprimé de façon symbolique le lien existant entre l'Eglise et l'Université. Ce lien est particulièrement important à une époque de grandes mutations culturelles. Afin que les témoins contemporains de la vérité ne se sentent pas seuls, il faut promouvoir une grande solidarité d'esprit entre tous ceux qui sont au service de la pensée. Les nouvelles conquêtes de la science, qui est née et s'est développée dans le cadre des influences culturelles du christianisme, ne peuvent pas être indifférentes à l'Eglise. Il faut également rappeler que la vérité et la liberté sont inséparablement unies dans la grande oeuvre d'édification de la culture au service du plein développement de la personne humaine. En rappelant les paroles du Christ "la vérité vous libérera" (Jn 8, 32), nous voulons édifier la culture évangélique, libre des illusions et des utopies, qui ont provoqué tant de souffrances au XX siècle.

Ma pensée s'adresse à tous ceux qui par le passé ont participé à nos séminaires. Un grand nombre d'entre eux ont déjà été rappelés par le Seigneur et sans aucun doute voient-ils dans sa lumière avec plus de clarté les vérités qu'il nous faut découvrir dans la semi obscurité des recherches et des discussions. Je les confie tous à Dieu, tout comme vous ici présents. Que le sens de la responsabilité chrétienne nous unisse pour l'avenir de la culture. Ce sens de la responsabilité nous permet de créer une grande harmonie de vie qui indique le Christ comme la source de tout bien. Je vous confie tous à Lui, ainsi que les personnes qui vous sont chères et vos projets pour l'avenir.

 

top