The Holy See
back up
Search
riga

"ECCLESIASTICA COMMUNIO"
AU PATRIARCHE DE BABYLONE DES CHALD
ÉENS

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU NOUVEAU PATRIARCHE DE BABYLONE DES CHALDÉENS,
S. B. EMMANUEL III DELLY,
ET AUX MEMBRES DU SYNODE DE L'
ÉGLISE
CHALDÉENNE   

Mercredi 3 décembre 2003

 

Vos Béatitudes,
chers frères dans l'épiscopat,
chers pasteurs et fils de la vénérée Eglise chaldéenne!

1. "A vous grâce et paix de par Dieu, notre Père et le Seigneur Jésus Christ" (Rm 1, 7).

Je vous accueille avec une grande affection, au terme du Synode extraordinaire de votre Eglise, qui a procédé à l'élection du nouveau Patriarche de Babylone des Chaldéens, "Chef et Père" de votre Eglise, successeur du regretté Patriarche Raphaël I Bidawid.

Je vous adresse mon salut cordial, cher Emmanuel III Delly, tandis que j'invoque sur Vous une effusion abondante de dons spirituels.

Je salue le Cardinal-Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, auquel j'ai confié la présidence des travaux synodaux. Je le remercie de son travail et des aimables paroles d'hommage qu'il vient de prononcer.

Je vous salue tous, vénérés frères, réunis à Saint-Pierre pour accomplir l'acte le plus élevé de la responsabilité synodale. Je vous demande d'apporter aux communautés dont vous êtes les pasteurs ma pensée affectueuse et l'assurance de ma prière. Le Pape est proche de tous les Irakiens et connaît leurs aspirations à la paix, à la sécurité et à la liberté.

2. Votre Béatitude a demandé l'ecclesiastica communio. C'est volontiers que j'accède à cette requête. Dans cette perspective, j'ai chargé le Cardinal Moussa I Daoud de la confirmer, selon la pratique, à travers la Concélébration eucharistique qui aura lieu dans la Basilique Saint-Pierre. La communion avec l'Evêque de Rome, Successeur de Pierre, principe et fondement visible de l'unité dans la foi et dans la charité, fait que les Eglises particulières vivent et oeuvrent dans le mystère de l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique.

L'Eglise chaldéenne est fière de témoigner du Christ sur la terre d'où partit "Abraham, notre Père dans la foi", et de tirer ses origines apostoliques de la prédication de "Thomas, l'un des Douze".

Faisant partie de l'unique lymphe vitale qui provient du Christ, celle-ci doit continuer de fleurir, fidèle à son identité, en portant des fruits abondants pour le bien de tout le corps ecclésial.

3. Vénérés frères, développez toujours plus l'harmonie unanime qui s'est manifestée dans ce Synode. En effet, l'unité d'intentions permettra un plein développement de la vie ecclésiale.

L'harmonie est d'autant plus nécessaire si nous considérons votre terre qui, aujourd'hui, a plus que jamais besoin d'une paix véritable et de tranquillité dans l'ordre. Oeuvrez afin "d'unir les forces" de tous les croyants dans un dialogue respectueux, qui favorise à tous les niveaux l'édification d'une société stable et libre.

Tandis que j'invoque l'intercession de la Sainte Mère de Dieu, qui a donné au monde le Prince de la Paix, je vous donne ma Bénédiction apostolique, que j'étends de tout coeur à tous les fils et toutes les filles de la bien-aimée Eglise chaldéenne.

 

top