The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AU PATRIARCHE DE VENISE, CARD. ANGELO SCOLA,
Ŕ L'OCCASION DE L’INAUGURATION
DE L’INSTITUT DE DROIT CANONIQUE SAINT-PIE X

 

A mon Vénéré frère
Angelo Cardinal SCOLA
Patriarche de Venise

On fête cette année le centenaire de l'élection de mon vénéré Prédécesseur saint Pie X au trône pontifical. L'une des initiatives significatives à travers lesquelles ce patriarcat a voulu honorer la mémoire du saint Pontife, Patriarche de Venise de 1893 à 1903, est la création de l'Institut de Droit canonique Saint-Pie X - récemment érigé par la Congrégation pour l'Education catholique et rattaché à la Faculté de droit canonique de l'Université pontificale de la Sainte-Croix - grâce auquel on entend reprendre la tradition des études de droit canonique auxquelles le Patriarche Sarto accorda une attention particulière.

Le nouvel Institut fait partie du Studium Generale Marcianum, une initiative à travers laquelle l'Eglise qui est à Venise souhaite approfondir et promouvoir la dimension éducative et culturelle intrinsèque à l'oeuvre d'évangélisation. Au cours de ma visite dans ce diocèse, en 1985, j'eus l'occasion de rappeler que "dans cette ville, riche de culture, se trouve en pleine harmonie une institution comme votre Université qui, par excellence, à travers la recherche, réfléchit de manière critique sur la réalité de la nature et de l'expérience historique de l'homme pour enrichir son patrimoine de valeurs, c'est-à-dire pour produire une nouvelle culture" (Discours à l'Université Cà Foscari, 17 juin 1985). La communauté chrétienne ne pouvait pas manquer à cet appel. A travers le Studium Generale Marcianum, les fidèles pourront offrir leur contribution à la recherche scientifique, à l'enseignement et à l'étude, aux divers niveaux de l'éducation, dans un dialogue ouvert et constructif avec tous les interlocuteurs sociaux et culturels. De cette façon, l'Eglise qui est à Venise souhaite répondre à la vocation civile, culturelle et artistique particulière que la Providence lui a confiée au cours de sa glorieuse histoire.

Je souhaite que, au moment où la nouvelle Europe cherche à se donner une identité, le travail du Studium Generale Marcianum puisse réaffirmer et montrer à tous que chaque culture a l'homme pour objet:  "La culture est ce par quoi l'homme en tant qu'homme devient davantage homme" (Discours ŕ l'Unesco, 2 juin 1980). Puisse la foi continuer à irriguer le champ du monde pour faire croître une civilisation à la mesure de l'homme!

Du Vatican, le 8 décembre 2003.

IOANNES PAULUS II

 

top