The Holy See
back up
Search
riga

  MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
Ŕ LA FONDATION DE L’UNITALSI

 

Au vénéré frère 
Mgr LUIGI MORETTI
Aumônier général de l'UNITALSI

1. J'ai appris avec joie que du 28 février au 2 mars 2003, l'Union nationale italienne pour le Transport des Malades à Lourdes et dans les Sanctuaires internationaux célèbre à Rimini un Congrès national à l'occasion de son centenaire de vie associative. En cette heureuse occasion, je vous adresse avec joie, ainsi qu'au Président national, M. Antonio Diella, et à tous les volontaires, mon salut affectueux. Je rends grâce au Seigneur pour ce qu'Il a accompli et continue d'accomplir, par l'intermédiaire de cette association méritante, en faveur de si nombreux frères et soeurs malades et en difficulté.

Il est significatif que cet anniversaire jubilaire ait lieu au cours de l'Année du Rosaire, étant donné que les origines de l'UNITALSI sont liées à un sanc-tuaire marial, le sanctuaire de Lourdes. C'est précisément à cet endroit, béni par la présence de Marie, que le fondateur, Giovanni Battista Tornassi, trouva lumière et réconfort. Il s'était rendu devant la grotte de Massabielle dans l'intention de s'ôter la vie, au comble d'une épuisante souffrance physique et spirituelle, mais il fut frappé par l'oeuvre d'amour et de désintéressement des volontaires. Il eut au même moment la claire conscience de sa vocation au service des personnes souffrantes, une vocation soutenue et encouragée par le Secrétaire de l'Evêque qui présidait ce pèlerinage, dom Angelo Roncalli, le futur Pape Jean XXIII, élevé aujourd'hui aux honneurs des autels.

2. Ainsi naquit une oeuvre ecclésiale très appréciée aujourd'hui encore pour le bien qu'elle accomplit et pour l'esprit évangélique qui l'anime.

Le premier protecteur de l'UNITALSI fut mon saint Prédécesseur, le Pape Pie X, qui désira à plusieurs reprises bénir et encourager ses développements. Par la suite, de vénérés Cardinaux et Evêques se sont succédé pour guider l'Association sur le plan spirituel. Je pense, parmi les plus récents d'entre eux, aux Cardinaux Luigi Traglia et Ugo Poletti. Je désire par ailleurs mentionner l'Archevêque de Pise et Vice-Président de la Conférence épiscopale italienne, Mgr Alessandro Plotti, auquel, vénéré frère, vous avez succédé comme Aumônier général. De nombreux évêques et prêtres, dans de nombreux diocèses d'Italie, se prodiguent, aux côtés des volontaires de l'UNITALSI, afin de transmettre aux malades et aux porteurs de handicaps la proximité maternelle de l'Eglise.

3. Très chers frères et soeurs, grâce à vous, de très nombreuses personnes, au cours de ces cent ans, ont pu se rendre au pied de la grotte de Lourdes pour confier leurs peines au coeur maternel de l'Immaculée, et recevoir d'elle lumière et réconfort.

En cette heureuse circonstance, je tiens à vous exprimer combien j'apprécie le service que vous continuez d'accomplir généreusement en pleine communion avec vos évêques. Persévérez dans l'oeuvre que d'autres avant vous ont entreprise sous le regard maternel de Marie. Poursuivez avec générosité, désintéressement et esprit de service. Apprenez, à l'école de l'Evangile, à être des artisans de paix, de justice, de miséricorde, partout où le Seigneur vous appelle. Répondez à l'amour de Dieu, forts de la conscience qu'Il vous a aimés le premier. En effet, tout ce que nous avons et ce que nous sommes, nous l'avons reçu de Lui (cf. Co 4, 7), et c'est pour cela que nous devons nous consacrer aux autres avec générosité.

4. Solidement enracinés dans votre histoire, regardez vers l'avenir avec confiance et clairvoyance. La charité vous pousse à élargir l'horizon vers de nouveaux domaines d'action, pour réaliser de nouveaux projets de promotion humaine et d'évangélisation en faveur des malades, des petits, des derniers. Cela suppose une intense vie spirituelle, qui puise sa nourriture quotidienne dans la prière, la pratique sacramentelle et une sérieuse ascèse personnelle. C'est dans ce terrain que votre existence et votre action doivent prendre racine.

Tout en vous exhortant à persévérer dans votre dévouement généreux, je vous assure de mon souvenir constant à la Vierge de Nazareth, que j'ai plaisir à contempler avec vous alors que, mue par l'Esprit Saint, elle rend visite à sa cousine plus agée, Elisabeth. Que la Sainte Vierge Marie de la Visitation vous soutienne afin que vous témoigniez de l'amour de Dieu, prêt à embrasser et à guérir l'homme gratuitement.

A vous, vénéré frère, au Président, aux malades, aux volontaires, aux aumôniers et à toute la famille de l'UNITALSI, j'envoie la Bénédiction apostolique, porteuse pour tous d'abondantes faveurs célestes.

Du Vatican, le 26 février 2003

IOANNES PAULUS II

   

top