The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AU CARDINAL CORRADO BAFILE
À L'OCCASION DE SON 100ème ANNIVERSAIRE

Vendredi 4 juillet 2003

 

A mon Vénéré Frère
le Cardinal Corrado BAFILE

Monsieur le Cardinal, l'âme emplie de joie et reconnaissant au Seigneur, je vous présente mes voeux les plus cordiaux à l'occasion de votre centième anniversaire. Il s'agit d'une étape véritablement significative, que la Providence vous a accordé d'atteindre. Grâce à ce privilège singulier, vous qui êtes né à L'Aquila au début du vingtième siècle avez pu le vivre entièrement et, après avoir franchi le seuil du grand Jubilé de l'An 2000, vous êtes entré dans le troisième millénaire.
C'est la raison pour laquelle j'ai à coeur de m'associer à vous, cher et vénéré frère, en considérant, avec une profonde reconnaissance au Seigneur, la longue et riche expérience accomplie au cours de ces cent années. Je pense en particulier à la façon dont, ayant embrassé le sacerdoce à l'âge adulte, vous avez toujours été au service du Saint-Siège, exerçant pendant de longues périodes des tâches importantes et délicates. Après vingt ans de travail apprécié à la Secrétairerie d'Etat, le bienheureux Jean XXIII vous choisit comme "Cameriere Segreto Partecipante"; il vous nomma ensuite Nonce apostolique en Allemagne et vous consacra Archevêque, en vous suggérant de prendre la même devise épiscopale que lui:  "Oboedientia et pax". Particulièrement intenses et fructueuses furent les quinze années d'activité diplomatique à Bonn, au terme desquelles le Pape Paul VI vous rappela à Rome et vous confia la direction du dicastère pour les Causes des Saints, vous nommant très vite au sein du Collège cardinalice. C'était le 24 mai 1976.

Je désire également vous exprimer ma gratitude et mon estime pour ce que vous avez accompli en tant que collaborateur généreux et compétent de mes deux prédécesseurs, ainsi que de moi-même. J'ai surtout plaisir à souligner les convictions spirituelles élevées qui ont toujours orienté votre action. Ceux qui ont eu le privilège d'être proches de vous, non seulement dans le service au Siège apostolique mais également dans le "Sodalizio degli Abruzzesi" à Rome et dans la Legio Mariæ, attestent de façon unanime le zèle sacerdotal et apostolique qui a toujours inspiré votre service au cours des diverses phases de votre longue vie.

Monsieur le Cardinal, que la Sainte Vierge veuille vous obtenir toutes les grâces que vous souhaitez, en continuant à être proche de vous à travers sa protection maternelle.

Avec ces sentiments et ces voeux, je vous assure de mon souvenir affectueux dans la célébration eucharistique, alors qu'en gage de communion fraternelle je vous donne une Bénédiction apostolique spéciale, que j'étends à ceux qui vous sont chers dans le Seigneur.

Du Vatican, le 19 juin 2003


IOANNES PAULUS II

  

top