The Holy See
back up
Search
riga

BÉNÉDICTION ET INAUGURATION
D'UN BUSTE DE MARBRE REPRÉSENTANT PAUL VI

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
 

Mardi 24 juin 2003

 

Messieurs les Cardinaux,
Vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
très chers frères et soeurs!

1. Nous sommes aujourd'hui réunis en  souvenir  du  serviteur  de Dieu Paul VI, le jour de la fête de son protecteur céleste, saint Jean-Baptiste. Quarante ans se sont écoulés depuis son élection sur la chaire de Pierre, qui eut lieu le 21 juin 1963, et vingt-cinq ans depuis sa mort, qui se produisit à Castel Gandolfo en la solennité de la Transfiguration du Seigneur, le 6 août 1978.

Aujourd'hui, on inaugure et on bénit son buste en marbre, mis en place dans l'atrium de cette Salle qui porte son nom et qu'il désira comme chaire de la catéchèse du Pape. Je salue les cardinaux, les évêques, les prélats, les prêtres, les religieux, les religieuses et les laïcs ici réunis pour rendre hommage à la mémoire de mon vénéré prédécesseur.

Je salue et je remercie en particulier le sculpteur Floriano Bodini, qui a déjà consacré d'autres oeuvres à cet éminent serviteur de l'Eglise. Je salue et je remercie également ceux qui ont organisé et suivi la réalisation du projet, à commencer par le cher Mgr Pasquale Macchi, son Secrétaire dévoué et zélé. Mon salut s'étend ensuite aux proches du Pape Giovanni Battista Montini, parmi lesquels ses neveux et leurs familles respectives, ainsi qu'aux responsables de l'"Institut Paul VI" de Brescia digne d'éloges, qui cultive avec amour la mémoire de l'insigne fils de la terre de Brescia.

2. Le 29 juin 1978, lors de sa dernière célébration publique à l'occasion du XV anniversaire de son élection au Pontificat Suprême, il prononça un discours qui avait le ton solennel et pressant d'un testament. J'ai plaisir à en relire un passage significatif:  "Jetons un regard d'ensemble - disait-il - sur ce qu'a été la période au cours de laquelle le Seigneur nous a confié son Eglise... Et bien que nous nous considérions comme le dernier et l'indigne Successeur de Pierre, nous nous sentons, en ce moment extrême, reconfortés et soutenus par la conscience d'avoir inlassablement répété devant l'Eglise et le monde:  "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant!":  nous aussi, comme Paul, nous pensons pouvoir dire:  "J'ai mené le bon combat, j'ai terminé ma course, j'ai conservé la foi..."" (Insegnamenti di Paolo VI, XVI, 1978).

Prions le Seigneur afin qu'il accorde à son fidèle serviteur la récompense méritée. En outre, prions pour que nous aussi, comme lui, nous puissions oeuvrer inlassablement pour le Royaume de Dieu. Que Marie nous aide, Elle que Paul VI, au terme du Concile Vatican II, proclama "Mère de l'Eglise".

Avec ces sentiments, je vous bénis tous. Je remercie toutes les personnes présentes.

 

top