The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU PÈLERINAGE DE LA CROATIE

Samedi 8 novembre 2003

Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux de saluer cordialement chacun de vous, qui êtes venus à Rome pour manifester une nouvelle fois votre profonde dévotion au Siège de Pierre et, dans le même temps, pour répondre à la Visite pastorale que j'ai eu la joie d'accomplir dans votre pays au mois de juin dernier. Je souhaite à tous une affectueuse bienvenue.

Je salue tout d'abord le Cardinal Josip Bozanic, et je le remercie des paroles courtoises qu'il m'a adressées au nom de toutes les personnes présentes, ainsi qu'au titre de Président de la Conférence épiscopale de Croatie. Avec lui, j'adresse également un salut fraternel aux Evêques, qui n'ont pas voulu manquer ce rendez-vous. Ma pensée respectueuse va ensuite aux représentants des Autorités civiles et militaires du pays, que je remercie de leur engagement généreux à la pleine réussite de mes visites pastorales.

Je souhaite renouveler l'expression de ma plus vive gratitude pour l'accueil si chaleureux qui m'a toujours été réservé toutes les fois où j'ai posé le pied sur le sol de votre bien-aimée patrie. Je conserve dans mon esprit et dans mon coeur les images d'un peuple animé par une foi vivante et pleine d'enthousiasme, d'un peuple accueillant et généreux.

2. Je me souviens de la première grande rencontre avec des Croates, qui a eu lieu dans la Basilique toute proche, auprès du Tombeau du Prince des Apôtres, le 30 avril 1979. Depuis lors, j'ai eu plusieurs  fois  la  possibilité  de  rencontrer vos concitoyens, que ce soit ici à Rome, ou lors des visites pastorales dans votre patrie.

La Providence a voulu que mon 100 voyage apostolique hors d'Italie ait justement pour destination la Croatie, avec des étapes dans l'antique et splendide Dubrovnik, pour béatifier Soeur Marie de Jésus Crucifié Petkovic, puis à Osijek et Djakovo, à Rijeka et à Zadar. De cette manière, en pèlerin de l'Evangile sur les chemins du monde, appelé à servir l'Eglise sur la Chaire de Pierre, j'ai pu vous confirmer dans la foi, dont vous avez rendu un beau témoignage dans l'adversité et les nombreuses souffrances. J'ai ainsi voulu soutenir votre espérance, souvent mise à dure épreuve, et animer votre charité en vous incitant à persévérer dans votre attachement à l'Eglise dans le nouveau climat de liberté et de démocratie retrouvé il y a environ treize ans.

3. Votre terre bien-aimée possède la force et les capacités nécessaires pour affronter de manière adéquate les défis de l'époque actuelle. J'espère qu'elle saura  toujours  s'en  prévaloir  pour construire une société solidaire et prête à soutenir de façon concrète les couches les plus faibles de la population. Une société fondée sur des valeurs religieuses et humaines qui, tout au long des siècles, ont inspiré les générations qui vous ont précédés. Une société qui respecte le caractère sacré de la vie et le grand projet de Dieu pour la famille. Une société qui sache unir ses forces saines, en promouvant l'esprit de communion et de coresponsabilité.

L'engagement au service de l'homme et de son bien véritable tire également sa force de l'Evangile et, par conséquent, fait partie de la mission de l'Eglise (cf. Mt 25, 34-46; Lc 4, 18-19). Rien de ce qui est authentiquement humain ne peut demeurer étranger aux disciples du Christ.

4. Je prie Dieu de vouloir accorder à la noble nation croate la paix, la concorde et la persévérance dans l'engagement au service du bien commun. Je confie votre peuple à l'intercession de la Sainte Vierge, Madone du Grand Voeu de Baptême de la Croatie, et de saint Joseph, Patron céleste de votre pays.

A vous tous ici présents, à vos communautés diocésaines et paroissiales, ainsi qu'à vos familles, je donne de tout coeur la Bénédiction apostolique.

Loués soient Jésus et Marie!

   

top