The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX P╚LERINS VENUS POUR LA
CANONISATION DE 3 BIENHEUREUX

Lundi 6 octobre 2003

 

Vénérés frères dans l'épiscopat!
Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux de vous rencontrer, au lendemain de la canonisation de trois témoins lumineux de l'engagement missionnaire, qui vous sont particulièrement chers:  saint Daniel Comboni,  saint  Arnold Janssen  et saint Josef Freinademetz. Ce sont trois "champions" de l'évangélisation.

Je vous adresse mon salut cordial et je vous remercie de votre présence.

2. Je vous salue tous, chers Missionnaires comboniens du Coeur de Jésus, qui poursuivez l'action apostolique de  saint  Daniel Comboni.  On le compte, à juste titre, au nombre des promoteurs du mouvement missionnaire qui connut, dans l'Eglise du XIX siècle, un réveil extraordinaire. Je salue en particulier le Supérieur général récemment élu, le P. Teresino Serra, et les religieux participant au Chapitre général. Je souhaite que les réflexions et les orientations issues de l'Assemblée capitulaire transmettent un élan missionnaire renouvelé à votre Institut.

Je vous salue également, chères Soeurs missionnaires comboniennes Mères Pies de la Négritude, et vous, chères Séculières missionnaires comboniennes et chers Laïcs missionnaires comboniens, qui vous inspirez du charisme de saint Daniele Comboni.

Que Dieu rende fructueuse chacune de vos initiatives, qui visent toujours à diffuser l'╔vangile de l'espérance. En outre, qu'il bénisse les efforts que vous accomplissez dans le cadre de la promotion humaine, en particulier en faveur de la jeunesse. A ce propos, je souhaite vivement que soit repris et mené à bien le projet de fonder une Université catholique au Soudan, une terre chère à Daniele Comboni. Je suis certain qu'une Institution culturelle aussi importante rendra un service précieux à toute la société soudanaise.

3. Je m'adresse à présent à vous, chers pèlerins venus pour honorer saint Arnold Janssen et saint Josef Freinademetz. Je vous salue avec une affection particulière, chers membres des trois Congrégations de la Famille religieuse verbite, guidés par leurs Supérieurs généraux respectifs:  le P. Antonio Pernia, Soeur Agada Brand et Soeur Mary Cecilia Hocbo.

Arnold Janssen fut un animateur ardent de la mission ecclésiale en Europe centrale. Il fit preuve de courage en ouvrant une maison missionnaire à Steyl, aux Pays-Bas, lorsque l'╔glise traversait des moments difficiles en raison de ce qu'on appelle le "Kulturkampf". En parcourant des voies nouvelles et inexplorées pour diffuser l'╔vangile, il sut rassembler autour de lui de nombreux collaborateurs - prêtres, religieux, religieuses et laïcs - qui en poursuivent aujourd'hui l'oeuvre apostolique.

4. Je désire maintenant vous adresser un salut spécial, familles et pèlerins venus du diocèse de Bozen-Brixen, Bolzano-Bressanone, et, en particulier, au groupe de langue ladine. Je vous salue avec affection, chers pèlerins ladins. Que saint Josef Freinademetz soit pour vous un exemple de fidélité au Christ et à son Evangile! La Providence, à travers la Société du Verbe Divin, l'envoya en Chine, où il demeura jusqu'à sa mort.

"Toute ta vie, pour tes chers Chinois":  tel est le programme qu'il rédigea le jour de sa Profession perpétuelle. Avec l'aide de Dieu, il resta toujours fidèle à celui-ci. Il se fit Chinois avec les Chinois, adoptant leur mentalité, leurs usages et leurs coutumes. Il nourrit une estime sincère et une affection pour ce cher peuple, allant jusqu'à affirmer:  "Même au ciel, je voudrais être un Chinois". Que, du paradis, il continue à veiller sur cette nation et sur tout le continent asiatique.

5. Très chers frères et soeurs! Rendons grâce à Dieu pour avoir donné à l'Eglise saint Daniele Comboni, saint Arnold Janssen et saint Josef Freinademetz. Que leur exemple et leur intercession nous encouragent à répondre avec générosité à notre vocation chrétienne.

Que nous assiste la Vierge Marie, que ces nouveaux saints aimèrent comme une douce Mère, faisant l'expérience de sa protection et de son réconfort. Je vous accompagne par la prière et je vous bénis, ainsi que vos communautés et vos proches.

 

top