The Holy See
back up
Search
riga

  DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL
DES MISSIONNAIRES FILS DU COEUR
IMMACULÉ DE MARIE
(CLARETIENS)

Lundi 8 septembre 2003

 

1. Je suis heureux de présenter mon salut cordial et mes félicitations au Père Josep Maria Abella Batlle, récemment élu Supérieur général, ainsi qu'à vous tous, réunis pour célébrer le XXIII Chapitre général, qui vous offre une occasion particulière d'exprimer votre communion et votre adhésion au Successeur de Pierre. Au cours de ce Chapitre, qui est le septième depuis le Concile Vatican II et qui se déroule au début du troisième millénaire, vous vous êtes proposés de "discerner, à la lumière de l'Esprit, les modalités qui conviennent pour conserver et actualiser, dans les différentes situations historiques et culturelles, son charisme et son patrimoine spirituel propre" (Vita consecrata, n. 42), avec l'élan rénovateur que l'Eglise a transmis à toutes les formes de vie consacrée face aux défis de la mission.

2. Les orientations proposées dans les Exhortations apostoliques post-synodales  adressées  aux divers continents constitueront une aide précieuse pour une compréhension adaptée des signes des temps et de la tâche d'évangélisation que vous, Missionnaires clarétiens, devez promouvoir et développer dans les régions les plus diverses de la terre. De même, en cette époque de changements, la Lettre apostolique Novo Millennio ineunte vous offrira également un cadre approprié pour une spiritualité apostolique centrée de manière fondamentale sur la personne de Jésus.

Le service missionnaire, partout où vous l'exercez, doit naître de l'union intime avec le Seigneur qui vous envoie, et il doit être vécu sur le chemin du don de soi jusqu'à la croix, qu'Il a lui-même parcouru et qu'Il a laissé tracé pour ceux qui le suivent.

Il s'agit d'une communion intime que vous devez apprendre du coeur de Marie, source de la meilleure réponse et de l'adhésion la plus authentique au message de l'Evangile. Il s'agit d'un chemin sur lequel vous soutiendront, comme elles ont soutenu votre Fondateur, l'écoute quotidienne de la Parole et la participation à l'Eucharistie, qui "coeur de la vie ecclésiale, [...] l'est aussi pour la vie consacrée" (Ibid., n. 95).

3. Alors que sur le vaste horizon de la société, l'on aperçoit de nombreux signes d'une culture diffuse de la mort, en réfléchissant sur le thème du Chapitre:  "Pour qu'ils aient la vie", vous vous sentez envoyés par le Seigneur Jésus pour proclamer le Dieu de la vie. Ce sont des moments où la vie, merveilleux don du Père, doit être défendue, cultivée et rendue digne, en particulier parmi les personnes les plus faibles, à travers une parole d'espérance et des gestes généreux d'accueil et de solidarité. Telle est donc la tâche gratifiante de chaque consacré, "annoncer avec franchise et amour l'Evangile de la vie aux hommes de notre temps" (Evangelium vitae, n. 105). Cela est fondamental pour l'identité et l'harmonie des personnes et de la famille humaine dans son ensemble.

4. Avec vous, je rends grâce à Dieu pour les dons qu'Il continue de déverser sur votre Congrégation, en la préparant toujours mieux au service de la mission. Le don précieux des nouvelles vocations, surtout en Asie et en Afrique, que l'Institut doit accueillir en se consacrant sérieusement à leur formation intégrale. Le don des nouvelles présences et des nouvelles réalisations missionnaires dans les diverses zones qui en ont besoin. Le don du sang des martyrs, versé en témoignant de Jésus à notre époque.

5. Par l'intercession du Coeur Immaculé de Marie, je demande à l'Esprit Saint de vous illuminer au cours des travaux de ce Chapitre, afin qu'il puisse transmettre, à travers les paroles et les gestes évangéliques, des orientations et des encouragements à tous les membres de l'Institut et en particulier à ceux qui sont âgés et malades, aux jeunes qui sont en formation et à ceux qui peuvent rencontrer de plus grandes difficultés dans leur service missionnaire. Qu'à chaque instant soit présent l'esprit de la vie fraternelle, partagée dans l'amour et dans le dialogue, comme signe éloquent de la communion ecclésiale (cf. Vita consecrata, n. 42)!

Que le Seigneur bénisse également tous ceux qui forment, avec vous, la Famille missionnaire, fondée par saint Antoine-Marie Claret, ainsi que ceux qui partagent avec vous la mission dans les multiples oeuvres ou sur les fronts apostoliques! Avec ces souhaits et ces sentiments, je vous donne ma Bénédiction avec toute mon affection.

    

top