The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA COMMUNAUTÉ
DU COLL
ÈGE PONTIFICAL PIE BRÉSILIEN

Jeudi 1er avril 2004

 

Monsieur le Recteur
et chers Supérieurs,
Chers élèves
du Collège pontifical Pie brésilien
de Rome

1. Je  suis  très heureux de vous souhaiter la bienvenue à cette rencontre à travers laquelle vous souhaitez renouveler votre affection et votre adhésion au Successeur de Pierre, à l'occasion du soixante-dixième anniversaire de la fondation du Collège. Je remercie le Recteur, le Père Geraldo Antônio Coelho de Almeida, s.j., des paroles aimables qu'il m'a adressées pour m'exprimer vos sentiments et vos espérances.

Votre présence ici me ramène à la visite que j'ai accomplie au Collège en 1982, lorsque j'ai célébré l'Eucharistie dans votre Chapelle et que j'ai eu l'occasion de m'entretenir avec vous et visiter certaines parties de ce centre.

2. Le Collège Pie brésilien a été inauguré le 3 avril 1934 par volonté du Pape Pie XI et de l'épiscopat du Brésil, en particulier du Cardinal Sebastião Leme. Chacun de vous a été envoyé par son évêque, et le Collège Pie brésilien vous accueille en vous offrant une atmosphère propice pour enrichir votre formation universitaire et spirituelle, fait extrêmement nécessaire dans votre mission sacerdotale. Résider quelques années à Rome vous offre de nombreuses possibilités d'entrer en contact avec la mémoire historique des premiers siècles du christianisme, de vous ouvrir à la dimension universelle de l'Eglise, de promouvoir la communion ecclésiale et la prédisposition à accueillir les enseignements du Magistère.

3. Malgré l'éloignement physique, je sais que votre coeur conserve dans toute sa vivacité le souvenir des personnes qui étaient confiées à vos soins pastoraux; en vérité, le Pasteur ne peut pas oublier ses fidèles quand il vit la charité pastorale selon le style du Christ. J'ai plaisir à rappeler ce message toujours nouveau que je vous ai adressé lors de ma précédente visite:  l'Eglise qui est au Brésil a un besoin pressant de prêtres bien formés (cf. Discours du 24 janvier 1982). Il s'agit d'une responsabilité qui revient en particulier à vos éducateurs, non seulement des universités que vous fréquentez mais, plus directement, les religieux de la Compagnie de Jésus, chargés de la direction et de l'animation de ce Collège. Puisse Dieu vouloir que l'esprit fondateur laissé par saint Ignace vous anime sans cesse, car l'épiscopat brésilien et tout le Peuple de Dieu aspirent à des prêtres saints et savants, authentiques pasteurs des âmes. Cette responsabilité se fait encore plus importante, si nous pensons que certains prêtres proviennent d'autres pays latino-américains, d'Afrique, d'Océanie et d'Europe.

4. Je ne veux pas conclure ce discours sans avoir remercié la communauté des religieuses et tous ceux qui collaborent à la bonne marche du Collège, en demandant à Dieu qu'il sache vous récompenser du service généreux et zélé que vous rendez à la communauté.

Que Notre-Dame Aparecida, vénérée dans votre collège et qui a toujours accompagné tous ses fils, Elle qui est la Mère des prêtres, vous accorde la grâce nécessaire pour imiter Jésus Christ éternel et souverain Prêtre. En gage de ces voeux, je vous donne une Bénédiction apostolique propitiatoire, que j'étends de tout coeur à vos familles et à vos amis.

   

top