The Holy See
back up
Search
riga

RENCONTRE DU PAPE AVEC LES JEUNES DE ROME ET DU LATIUM
EN PR
ÉPARATION À LA XIX JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE
 

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II

Jeudi 1er avril 2004

 

1. "Nous voulons voir Jésus" (Jn 12, 21). Telle est la demande que quelques "Grecs", venus à Jérusalem pour Pâques, adressèrent à Philippe. Le Maître, averti de ce désir, comprend que son "heure" est arrivée! L'"heure" de la croix, de l'obéissance au Père en suivant le destin du grain de blé qui, tombé en terre, meurt pour produire du fruit!

Pour Jésus est également arrivée l'"heure" de la gloire! L'"heure" de la passion, de la mort, de la résurrection et de l'ascension au ciel. L'"heure" à laquelle il offrira sa vie pour la reprendre à nouveau et la donner à tous. L'"heure" à laquelle, sur la croix, il vaincra le péché et la mort au bénéfice de toute l'humanité.

Cette "heure", nous sommes nous aussi appelés à la vivre pour être "honorés" avec Lui par le Père.

Très chers jeunes de Rome et du Latium, je suis heureux de vous rencontrer. Je salue le Cardinal-Vicaire, les autres Evêques ici présents, ceux qui, en offrant leur témoignage, ont parlé en votre nom à tous. Je salue les divers artistes qui participent à cette rencontre et vous tous, très chers amis présents place Saint-Pierre, ou qui nous suivez à la télévision.

2. Il y a vingt ans, au terme de l'Année Sainte de la Rédemption, j'ai confié aux jeunes la Croix, le bois sur lequel le Christ a été élevé de terre et a vécu l'"heure" pour laquelle il était venu au monde! Depuis lors, cette Croix, en pèlerinage d'une Journée de la Jeunesse à l'autre, marche à travers le monde soutenue par les jeunes, et annonce l'amour miséricordieux de Dieu qui va à la rencontre de chacune de ses créatures pour lui rendre la dignité perdue à cause du péché.

Grâce à vous, chers amis, des millions de jeunes, en contemplant cette Croix, ont changé leur existence en s'engageant à vivre en authentiques chrétiens.

3. Très chers jeunes:  restez unis à la Croix! Contemplez la gloire qui vous attend vous aussi. Combien de blessures ressentent vos cœurs, souvent provoquées par le monde des adultes! En vous confiant de façon idéale la Croix, je vous invite à croire que nous sommes nombreux à avoir confiance en vous, que le Christ a confiance en vous et que ce n'est qu'en Lui que réside le salut que vous cherchez!

Aujourd'hui, il existe un grand besoin de repenser notre façon d'approcher les jeunes pour leur annoncer l'Evangile. Nous devons certainement nous remettre en discussion pour évangéliser le monde des jeunes, mais avec la certitude qu'aujourd'hui aussi, le Christ désire se faire voir, qu'aujourd'hui aussi, il veut montrer son Visage à tous!

4. Chers jeunes, n'ayez pas peur d'entreprendre également de nouvelles voies de don total au Seigneur et de mission; suggérez vous-mêmes les façons d'apporter aujourd'hui la Croix au monde!

A ce propos, je désire présenter mes félicitations pour la préparation actuelle, dans le diocèse de Rome, de la Mission des jeunes aux jeunes, qui aura lieu dans le centre historique, du 1 au 10 octobre prochains, sur le thème significatif:  "Jésus au centre!". Je félicite également le Conseil pontifical pour les Laïcs, qui a voulu organiser ces jours-ci un Forum international des jeunes. Je vous salue, chers participants au Forum, et je vous encourage à vous engager avec générosité à la réalisation du projet d'une présence chrétienne toujours plus efficace dans le monde de l'Université.

Nourris par l'Eucharistie, unis à l'Eglise, acceptant vos propres croix, faites éclater dans le monde la force de votre foi et annoncez à tous la miséricorde divine!

5. Sur ce chemin, n'ayez pas peur de vous confier au Christ. Bien sûr, aimez le monde, et faites le bien, car le monde a été créé pour l'homme. Toutefois, à un certain moment de la vie, il faut faire un choix radical. Sans rien renier de ce qui est l'expression de la beauté de Dieu et des talents reçus par Lui, il faut savoir se placer du côté du Christ, pour témoigner devant tous de l'amour de Dieu.

A ce propos, j'ai plaisir à rappeler la fascination spirituelle qu'a exercée dans l'histoire de ma vocation la figure du  saint  Frère  Alberto, Adam Chmielowski, - tel était son nom - qui n'était pas prêtre. Frère Alberto était un peintre de grand talent et d'une grande culture. Or, à un certain moment de sa vie, il rompit avec l'art, car il comprit que Dieu l'appelait à des devoirs bien plus importants. Il vint à Cracovie pour se faire pauvre parmi les pauvres, se donnant  lui-même  pour  servir  les déshérités. J'ai trouvé en lui un appui spirituel particulier et un exemple lorsque je me suis éloigné de la littérature et du théâtre, pour faire le choix radical de la vocation au sacerdoce. Par la suite, l'une de mes joies les plus grandes a été de l'élever aux honneurs des autels comme, auparavant, celle de lui consacrer une pièce de théâtre:  "Frère de notre Dieu".

Suivre le Christ, voyez-vous, ne veut pas dire refuser la jouissance des dons qu'il nous accorde, mais choisir une voie de don radical à Lui! S'Il adresse cet appel, ce "oui" devient nécessaire! N'ayez donc pas peur de vous confier à Lui. Jésus sait que vous devez porter aujourd'hui sa Croix dans le monde, pour aller à la rencontre des attentes de tant d'autres coeurs de jeunes.

6. Comme les jeunes d'aujourd'hui ont changé par rapport à ceux d'il y a vingt ans! Comme le contexte culturel et social dans lequel nous vivons a changé! Mais le Christ non, Lui n'a pas changé! Il est le Rédempteur de l'homme hier, aujourd'hui et pour toujours!

Placez donc vos talents au service de la nouvelle évangélisation, pour recréer un tissu de vie chrétienne!

Le Pape est avec vous! Croyez en Jésus, contemplez son Visage de Seigneur crucifié et ressuscité! Ce Visage que tant de personnes veulent voir, mais qui est souvent voilé par notre peu de passion pour l'Evangile et par notre péché!

O Jésus bien-aimé, ô Jésus recherché, dévoile-nous ton Visage de lumière et de pardon! Regarde-nous, renouvelle-nous, envoie-nous!

Trop de jeunes T'attendent, et, s'ils ne Te voient pas, ils ne seront pas en mesure de vivre leur vocation, ils ne seront pas capables de vivre la vie pour Toi et avec Toi, pour renouveler le monde sous ton regard, tourné vers le Père et dans le même temps vers notre pauvre humanité.

7. Très chers amis, avec une créativité toujours nouvelle suggérée par l'Esprit Saint dans la prière, continuez ensemble à porter la Croix que je vous ai confiée il y a vingt ans.

Les jeunes d'alors ont changé, tout comme moi aussi j'ai changé, mais votre cœur, comme le mien, a toujours soif de vérité, de bonheur, d'éternel et il est donc toujours jeune!

Ce soir, je place à nouveau ma confiance en vous, espérance de l'Eglise et de la société! N'ayez pas peur! Apportez partout et en toute occasion, à temps et à contretemps (cf. 2 Tm 4, 2) la puissance de la Croix, afin que tous, également grâce à vous, puissent continuer de voir et de croire dans le Rédempteur de l'homme!

Amen.

        

top