The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE
PROMUE PAR LA FONDATION
CENTESIMUS ANNUS - PRO PONTIFICE

 

Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux d'adresser mes salutations à tous les éminents participants au Congrès, réunis à Rome pour la Conférence internationale sur le thème:  "Confronting Globalization:  Global Governance and the Politics of Development", organisée par la Fondation vaticane Centesimus Annus - Pro Pontifice.

J'adresse une pensée reconnaissante à Monsieur le Cardinal Attilio Nicora, Président de l'Administration du Patrimoine du Siège apostolique. Je salue le Comte Lorenzo Rossi di Montelera, Président de la Fondation Centesimus Annus - Pro Pontifice, ainsi que les intervenants et tous ceux qui ont contribué à l'organisation de cette rencontre.

Comme on le sait, la mondialisation constitue un vaste phénomène social qui présente un grand nombre de défis à la Communauté internationale et attend des réponses concrètes et responsables d'un point de vue éthique. C'est précisément pour cette raison que se révèle plus que jamais utile la réflexion que, ces jours-ci, votre Congrès entend développer, en se mettant à l'écoute des instances qui apparaissent dans le contexte social, culturel et économique mondial.

2. Votre Conférence part de la considération que dans le processus de mondialisation à l'échelle de la planète, l'écart entre les pays riches et les pays pauvres est malheureusement en train de s'accroître toujours plus. Face aux populations qui vivent dans des conditions de pauvreté inacceptables, face à tous ceux qui connaissent des situations marquées par la faim, la pauvreté et les inégalités sociales croissantes, il est urgent d'intervenir pour sauvegarder la dignité de la personne et pour promouvoir le bien commun.

Ainsi, vous vous demandez à juste titre comment la mondialisation et la solidarité peuvent se compléter réciproquement afin de donner naissance à des dynamiques mondiales qui conduisent à une croissance économique harmonieuse et, dans le même temps, à un développement équitable.

Le défi demeure toujours celui de donner vie à une mondialisation de la solidarité, en identifiant les causes des déséquilibres économiques et sociaux, et en imaginant des moyens d'action visant à assurer à tous un avenir placé sous le signe de la solidarité et de l'espérance.

3. Il est nécessaire que le processus de mondialisation qui est à l'oeuvre soit animé par des valeurs éthiques fondamentales et qu'il vise au développement intégral de tout homme et de tout l'homme; il faut que les consciences soient éduquées à un sens élevé de la responsabilité et de l'attention au bien de l'humanité tout entière et de chacune de ses composantes particulières.

Ce n'est qu'à ces conditions que la famille humaine, constituée de peuples qui diffèrent entre eux par l'origine, la culture et la religion, pourra donner vie à des formes de coopération économique, sociale et culturelle inspirées par l'humanité fraternelle.

Très chers frères et soeurs! Je suis certain que de votre rencontre naîtront également des orientations utiles pour affronter avec compétence et ouverture d'âme ces vastes problématiques économiques et sociales émergentes.

Dans le respect des différentes cultures et des styles de vie, votre Fondation pourra apporter sa contribution à la défense de la dignité de la personne, en harmonie avec le Magistère de l'Eglise. Il s'agit d'une forme noble de témoignage chrétien visant à imprégner notre société actuelle des valeurs évangéliques éternelles. Que Dieu bénisse chacun de vos efforts et rende votre activité fructueuse!

Enfin, je saisis volontiers cette occasion pour renouveler à votre institution de grand mérite mon appréciation pour le travail qu'elle accomplit depuis des années au service de l'Eglise et, notamment, du Successeur de Pierre.

Tout en assurant à chacun de vous, ainsi qu'à vos familles, mon souvenir quotidien dans la prière, je vous adresse à tous une Bénédiction apostolique particulière.

Du Vatican, le 29 avril 2004


IOANNES PAULUS II

   

top