The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX MEMBRES DE L'INSTITUT SÉCULIER
DES SERVITEURS DE LA SOUFFRANCE

Jeudi 2 décembre 2004

 

 

Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux de vous adresser un salut cordial à vous tous qui avez voulu accomplir cette visite au Successeur de Pierre, à l'occasion du X anniversaire de la fondation de votre Institut. Soyez les bienvenus!

Je salue Mgr Benigno Luigi Papa, Archevêque de Tarente, qui vous accompagne, et je le remercie pour les paroles cordiales qu'il m'a adressées en votre nom. Je désire également manifester à votre Fondateur, Mgr Pietro Galeone, ainsi qu'à toute la famille des "Serviteurs de la souffrance" ma plus profonde gratitude pour l'oeuvre que vous accomplissez en Italie et dans d'autres pays, en suivant le Christ qui a racheté le monde par sa Passion.

2. Votre Institut séculier est né d'un désir explicite de saint Pio da Pietrelcina de servir tous ceux qui souffrent. En l'espace de dix ans, celui-ci s'est considérablement développé, devenant un instrument d'espérance pour de nombreuses personnes durement éprouvées dans le corps et dans l'esprit. Vous êtes appelés à proclamer l'Evangile de la souffrance illuminée par la foi. J'écrivais dans la Lettre apostolique Salvifici doloris que pour les chrétiens, "l'Evangile de la souffrance, cela veut dire non seulement la présence de la souffrance dans l'Evangile comme l'un des thèmes de la Bonne Nouvelle, mais également la révélation de la force salvifique et du sens salvifique de la souffrance dans la mission messianique du Christ et, ensuite, dans la mission et la vocation de l'Eglise" (n. 25).

3. Très chers amis, en regardant le nuage de douleur physique et spirituelle qui enveloppe l'humanité, combien le témoignage que vous apportez est nécessaire! En tant que "Serviteurs de la souffrance", vous êtes des "cyrénéens" silencieux qui aident ceux qui sont dans l'épreuve et les assurent que Dieu n'oublie aucune larme, mais qu'il les recueille toutes et les inscrit dans son livre (cf. Ps 56, 9).

Suivez les traces de Padre Pio, dont les enseignements sont toujours d'une grande actualité; inspirez-vous constamment d'eux. Comme lui, soyez des apôtres de la prière et de la souffrance! La prière illumine le coeur et le rend davantage prêt à accepter la souffrance; la souffrance, accueillie avec un abandon docile en Dieu, ouvre l'âme à la compréhension de la douleur des autres.

Que la Sainte Vierge vous accompagne et vous rende toujours plus fidèles à votre mission dans l'Eglise. Avec ce souhait, je vous bénis tous.

 

 

top