The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AUX REPRÉSENTANTS DE LA RÉGION DU LATIUM,
DE LA MUNICIPALITÉ ET DE LA PROVINCE DE ROME

Jeudi 15 janvier 2004

  

Mesdames, Messieurs!

1. Bienvenus à cette rencontre qui, au début de la nouvelle année, nous offre l'occasion d'un échange de voeux fraternel. Merci de votre visite très appréciée. J'adresse mes respectueuses salutations au Président de la Junte régionale du Latium, M. Francesco Storace, au Maire de Rome, M. Walter Veltroni, et au Président de la Province, M. Enrico Gasbarra. Je souhaite leur faire part de ma vive reconnaissance pour les paroles courtoises par lesquelles ils ont voulu se faire les interprètes des sentiments de toutes les personnes présentes. Je salue les Présidents et les membres des trois Assemblées conciliaires, ainsi que leurs collaborateurs. L'occasion m'est propice pour adresser une pensée affectueuse à tous les habitants de l'Urbs, de la province de Rome et de la région du Latium.

2. Les difficultés qui caractérisent la situation actuelle du monde se ressentent également sur notre terre. Les moments difficiles sont toutefois ceux dans lesquels peuvent et doivent émerger le plus clairement les énergies positives d'une population et de ses représentants. Je suis donc heureux de vous renouveler cette invitation chaleureuse à la confiance et à la cohésion solidaire, que j'ai adressée au peuple italien à de nombreuses reprises.

La contribution de chacun est indispensable pour construire une société plus juste et fraternelle. Il faut surmonter ensemble les tensions et les conflits; il est nécessaire de se réunir pour lutter contre le terrorisme, qui n'a malheureusement pas manqué de toucher également notre ville bien-aimée.

La route pour vaincre et prévenir toute forme de violence est celle qui consiste à s'engager à construire la "Civilisation de l'amour". L'amour, en effet, - ai-je souligné dans le Message pour la récente Journée mondiale de la Paix - est "la forme la plus haute et la plus noble de relation des êtres humains entre eux" (Message, n. 10).

3. Comment ne pas penser à la famille comme lieu prioritaire pour réaliser la "Civilisation de l'amour"? La famille représente l'espace humain, dans lequel la personne, dès le début de son existence, peut faire l'expérience de la chaleur de l'affection et grandir de manière harmonieuse. C'est précisément pour cette raison qu'il faut saluer les choix politiques et administratifs, capables de soutenir le noyau familial, considéré comme "une société naturelle fondée sur le mariage", selon la définition de la Constitution italienne (art. 29). C'est dans ce cadre que s'inscrivent les actions que les administrations qui sont sous votre responsabilité ont entreprises pour aller au devant des familles ayant des enfants en bas âge, ou pour soutenir le rôle prioritaire de l'institution familiale dans l'éducation des enfants. Dans ce but, l'école revêt toujours une importance fondamentale. L'Eglise est heureuse d'y contribuer à travers ses Institutions scolaires, qui jouent un rôle social précieux et qui ont, pour cette raison, le droit d'être soutenues.

4. Divers autres secteurs de la vie sociale exigent des interventions concrètes. Je pense aux personnes qui se trouvent dans des situations plus aiguës de besoin, aux personnes âgées qui vivent seules, aux mineurs abandonnés, aux catégories sociales les plus faibles, comme celles de nombreuses personnes immigrées. Je pense à la jeunesse qui regarde avec confiance vers l'avenir, et qui attend d'être éduquée à la justice, à la solidarité et à la paix. Les paroisses, les communautés religieuses, les institutions catholiques et les organismes de volontariat continueront d'offrir à Rome, dans la province et sur tout le territoire régional, leur contribution étendue, en mettant à disposition toutes les ressources humaines et spirituelles.

5. Eminents représentants des Administrations régionale, provinciale et municipale! Merci pour tout ce que vous accomplissez avec engagement. Je vous suis reconnaissant en particulier de l'attention que vous réservez à l'action pastorale et sociale de l'Eglise, qui est toujours uniquement préoccupée de servir l'homme et de témoigner de l'Evangile de l'espérance.

Je confie vos personnes et chacun de vos projets à la Vierge Marie, invoquée dans l'Urbs, dans la province et dans le Latium sous de nombreux titres évocateurs, qui témoignent d'une dévotion intense et profonde chez les personnes. Je vous assure de mon souvenir dans la prière et j'invoque sur vous, sur vos collaborateurs, sur vos familles et sur les populations que vous représentez, la Bénédiction de Dieu.

Bonne année à tous!

 

top