The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À UNE DÉLÉGATION
DE LA VILLE D'ANC
ÔNE (ITALIE)

Samedi 3 juillet 2004

 

Vénéré Frère dans l'épiscopat,
très chers frères et soeurs!

Je suis heureux de vous adresser une salutation cordiale à l'occasion de cette visite que vous avez voulu me rendre. Votre présence appréciée me rappelle les deux opportunités que j'ai eu de visiter votre belle ville. Soyez les bienvenus!

Je réponds volontiers à vos sentiments en vous saluant, Mgr Edoardo Menichelli, nouvel Archevêque d'Ancône-Osimo, qui venez de recevoir le Pallium d'Archevêque métropolitain. Je vous salue, Monsieur le Maire, qui représentez ici les habitants du Chef-lieu de la province d'Ascoli Piceno, qui me sont si chers. Je salue toutes les personnes présentes. En m'adressant à vous, je désire faire parvenir une pensée à vos concitoyens, auxquels je souhaite de tout coeur de savoir être fidèles à leurs nobles et antiques traditions morales, spirituelles et civiles.

Vous êtes venus un peu plus d'un an après avoir rappelé, à travers l'initiative "Chant de paix", les drames subis par votre ville au cours du dernier conflit mondial et la ténacité de vos habitants dans l'oeuvre de reconstruction. Vous avez voulu commémorer les tragédies de la guerre à travers la prière que j'ai prononcée à Assise en janvier 2002, lorsque, avec les représentants des religions, fut célébrée la Journée de Prière pour la Paix dans le monde.

Tandis que je souhaite que chacun sache jouer son rôle dans la promotion du bien fondamental de la paix, je vous confie à la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, de saint Cyriaque et de saint Léopold, vos Patrons, et je vous donne de tout coeur ma Bénédiction.

    

top