The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS
À LA CONFÉRENCE SUR LE THÈME:
"LE CHEF D'ENTREPRISE: RESPONSABILIT
É SOCIALE
ET MONDIALISATION"

   

A mon vénérable frère
le Cardinal Renato Raffaele MARTINO
Président du Conseil pontifical Iustitia et pax

J'ai appris avec plaisir que se tient ces jours-ci une Conférence sur le thème «Le chef d'entreprise: responsabilité sociale et mondialisation», sous les auspices du Conseil pontifical «Justice et Paix» et de l'Union chrétienne internationale des chefs d'entreprise. Je vous prie de bien vouloir transmettre à toutes les personnes présentes mes salutations cordiales et mes meilleurs vœux.

Je souhaite que la Conférence soit pour les chefs d'entreprise chrétiens une source d'inspiration et d'engagement renouvelé dans leurs efforts en vue de témoigner des valeurs du Royaume de Dieu dans le monde du commerce. En effet, leur travail est enraciné dans la domination et la gestion de la terre que Dieu a confiées à l'homme (cf. Gn 1, 27) et trouve une expression particulière dans la promotion d'initiatives économiques créatives possédant un immense potentiel en vue de bénéficier aux autres et d'élever leur niveau de vie matériel. Etant donné «qu'aucune activité humaine, fût-elle d'ordre temporel, ne peut être soustraite à l'empire de Dieu» (Lumen gentium, n. 36), les chrétiens ayant des responsabilités dans le domaine des affaires sont appelés à allier la poursuite légitime du profit à une plus grande préoccupation pour la croissance de la solidarité et l'élimination du fléau de la pauvreté qui continue de frapper tant de membres de la famille humaine.

La Conférence actuelle a lieu à un moment où le secteur financier et commercial devient de plus en plus conscient du besoin de solides pratiques éthiques qui garantissent que l'activité commerciale demeure sensible à ses dimensions fondamentalement humaines et sociales. Etant donné que la poursuite du profit n'est pas la seule fin d'une telle activité, l'Evangile appelle les responsables d'entreprises, hommes et femmes, à respecter tant la dignité que la créativité de leurs employés et clients, ainsi que les exigences du bien commun. A un niveau personnel, ils sont appelés à développer des vertus importantes telles que «l'application, l'ardeur au travail, la prudence face aux risques raisonnables à prendre, la confiance méritée et la fidélité dans les rapports interpersonnels, l'énergie dans l'exécution de décisions difficiles et douloureuses» (Centesimus annus, n.32). Dans un monde tenté par une vision consumériste et matérialiste, les responsables chrétiens sont appelés à affirmer la priorité de l'«être» sur l'«avoir».

Actuellement, parmi les importantes questions éthiques auxquelles doit faire face la communauté des chefs d'entreprises se trouvent celles associées à l'impact du marché et de la publicité à un niveau mondial sur les cultures et les valeurs des divers pays et peuples. Une mondialisation sérieuse, accomplie dans le respect des valeurs des différentes nations et des groupes ethniques, peut contribuer de façon significative à l'unité de la famille humaine et permettre des formes de collaboration qui ne soient pas seulement économiques, mais également sociales et culturelles. La mondialisation doit devenir davantage qu'un simple nom de plus pour décrire la relativisation absolue des valeurs et l'homogénéisation des styles de vie et des cultures. Pour que cela ait lieu, les dirigeants chrétiens, notamment dans le domaine commercial, sont appelés à apporter le témoignage du pouvoir de libération et de transformation de la vérité chrétienne, qui nous engage à placer tous nos talents, nos ressources intellectuelles, nos capacités de persuasion, notre expérience et notre savoir-faire au service de Dieu, de notre prochain et du bien commun de la famille humaine.

Avec ces sentiments, j'offre mes meilleurs vœux dans la prière pour les débats de la Conférence, et j'invoque de tout cœur sur tous les participants les Bénédictions divines de sagesse, de joie et de paix.

Du Vatican, le 3 mars 2004.


IOANNES PAULUS II

 

       

top