The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA COMMUNAUTÉ DU SÉMINAIRE
"REDEMPTORIS MATER" 

Jeudi, 18 mars 2004

 

"Allez dans le monde entier, proclamez l'Evangile à toute la création" (Mc 16, 15).

1. Très chers Supérieurs et élèves du séminaire diocésain "Redemptoris Mater", je suis heureux de vous accueillir avec ces paroles de Jésus Ressuscité, que vous écoutez et méditez en la Fête des saints Cyrille et Méthode, anniversaire de l'érection canonique de votre séminaire.

Je salue avant tout le Cardinal-Vicaire et je le remercie des paroles qu'il m'a adressées. Je salue avec affection votre Recteur, Mgr Claudiano Strazzari, les  autres  Supérieurs  et éducateurs, ainsi que chacun de vous, très chers élèves.

2. Plus de seize ans se sont écoulés désormais depuis la création de votre séminaire, qui a représenté une expérience nouvelle et tout à fait significative, en vue de la formation de prêtres pour la nouvelle évangélisation. Depuis lors sont apparus dans le monde divers autres séminaires "Redemptoris Mater", qui s'inspirent de votre modèle et qui partagent vos finalités.

Les fruits de bien produits au cours de ces années par votre séminaire sont particulièrement abondants. Je rends grâce avec vous au Seigneur pour ceux-ci. Je désire en outre remercier pour ces mêmes fruits le Chemin néocatéchuménal, au sein duquel sont nées et se sont développées vos vocations. Je remercie également le Recteur et vos autres Supérieurs qui, sous la direction bienveillante du Cardinal-Vicaire, président avec amour et sagesse votre préparation au sacerdoce.

J'adresse, en outre, une pensée reconnaissante aux Fondateurs du Chemin, auxquels on doit l'heureuse intuition d'avoir proposé l'érection de votre séminaire, et qui se prodiguent tant pour favoriser au sein du Chemin même la naissance de vocations au sacerdoce et à la vie consacrée. Je voudrais ensuite rappeler avec vous deux Evêques, Mgr Giulio Salimei et Mgr Maximino Romero, qui, l'un comme Recteur et l'autre comme Père spirituel, ont contribué dans une large mesure, à travers leur dévouement éclairé et leur vie exemplaire, au développement initial et à l'heureuse configuration du séminaire "Redemptoris Mater".

J'ai également à coeur de souligner - comme l'a déjà rappelé le Cardinal-Vicaire - qu'au cours de ces seize ans, un grand nombre de prêtres zélés sont sortis de ce séminaire, consacrés de façon opportune en partie au service pastoral dans le diocèse de Rome et en partie à la mission dans toutes les parties du monde, comme prêtres "fidei donum".

3. Pour atteindre ces résultats positifs, il est fondamental d'avoir toujours clairement à l'esprit, dans votre itinéraire de formation, la nature et les caractéristiques du sacerdoce ministériel, telles qu'elles ont été illustrées par le Concile Vatican II, puis par l'Exhortation apostolique Pastores dabo vobis.

Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel sont en effet ordonnés l'un à l'autre et sont intimement liés, participant tous deux, chacun à sa manière, à l'unique sacerdoce du Christ. Ils diffèrent cependant essentiellement et non seulement par leur degré (cf. Lumen gentium, n. 10). En vertu du sacrement de l'Ordre, en effet, les prêtres sont configurés de façon spéciale à Jésus Christ comme Tête et Pasteur de son peuple, et c'est au service de ce peuple qu'ils doivent - à l'image du Christ - consacrer et donner leur vie. C'est précisément parce qu'ils représentent de façon sacramentelle Jésus Christ Tête et Pasteur, qu'ils sont donc appelés à présider, en étroite communion avec l'Evêque, les communautés qui leur sont confiées, selon chacune des trois dimensions - prophétique, sacerdotale et royale - autour desquelles s'articule l'unique mission du Christ et de l'Eglise (cf. Pastores dabo vobis, nn. 12-16).

Très chers séminaristes, en restant fidèles à cette solide doctrine dans votre formation, puis dans l'exercice quotidien du ministère sacerdotal, vous pourrez vivre de façon joyeuse la grâce du sacerdoce et assurer un service authentique et fécond au diocèse de Rome et aux Eglises-soeurs dans lesquelles vous serez envoyés.

La prière, l'étude, la vie communautaire, bien harmonisées dans le projet de formation et mises en pratique avec fidélité et générosité dans l'existence concrète de votre séminaire, sont les voies à travers lesquelles le Seigneur forme en vous, jour après jour, l'image du Christ Bon Pasteur.

4. C'est sur ces bases que vous pouvez également vous préparer à vivre, lorsque vous serez prêtres, de façon sereine et bénéfique, votre appartenance constitutive et sans réserve au sacerdoce diocésain, qui trouve dans l'Evêque son point de référence essentiel et, dans le même temps, le lien profond qui vous unit à l'expérience du Chemin néocatéchuménal. En effet, comme cela est écrit dans l'art. 18 du Statut du Chemin, dans les séminaires diocésains et missionnaires "Redemptoris Mater", "les candidats au sacerdoce trouvent dans la participation au Chemin néocatéchuménal un élément spécifique et fondamental de leur chemin de formation, et dans le même temps, sont préparés au choix sacerdotal authentique de service au peuple de Dieu tout entier, dans la communion fraternelle du sacerdoce".

De même, il faut éviter une fausse alternative entre le service pastoral dans le diocèse auquel vous appartenez et la mission universelle, jusqu'aux extrémités de la terre, qui est enracinée dans la même participation sacramentelle au sacerdoce du Christ (cf. Pastores dabo vobis, nn. 17-18) et à laquelle vous êtes préparés de façon particulière à travers l'expérience du Chemin néocatéchuménal.

Votre destination concrète dépend en effet de l'Evêque, qui a à coeur tant les besoins de son diocèse, que les exigences de la mission universelle. En vous en remettant, dans une attitude d'obéissance confiante et cordiale, à ses décisions, vous trouverez votre paix et votre sérénité intérieures et vous pourrez dans tous les cas exprimer votre charisme missionnaire, étant donné qu'ici également, à Rome, la pastorale est et devra toujours plus être caractérisée par la priorité de l'évangélisation.

5. Très chers Supérieurs et élèves du séminaire "Redemptoris Mater" de Rome, contemplez toujours avec les yeux de la foi votre vie, votre vocation et votre mission. Au terme de cette rencontre, je désire à nouveau vous manifester l'affection et la confiance que j'ai pour vous et vous assurer de ma prière constante pour chacun de vous, pour le séminaire tout entier, pour les communautés du Chemin néocatéchuménal, et en particulier pour les vocations au sacerdoce qui mûrissent en son sein.

Avec ces sentiments, je vous donne ma  Bénédiction  apostolique  à tous, ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers.

         

top