The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX DIRIGEANTS ET AUX MEMBRES DE LA
BANQUE DE CRÉDIT COOPÉRATIF DE ROME 

Samedi 6 novembre 2004

Très chers frères et soeurs!

1. C'est avec un grand plaisir que je vous accueille aujourd'hui, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la fondation de la Banque de Crédit coopératif de Rome. Je souhaite la bienvenue à chacun de vous et à vos familles. J'étends mon salut cordial à tous ceux qui oeuvrent dans les divers sièges et filiales de votre Institut de Crédit. Je salue et je remercie en particulier votre Président, qui s'est fait l'interprète des sentiments communs. Il a voulu rappeler l'esprit qui anime depuis le début et continue de soutenir les nombreuses initiatives de bien promues par votre Banque dans le Latium et dans d'autres régions d'Italie.

2. Lorsque, il y a cinquante ans, est née la Banque de Crédit coopératif de Rome, l'intention de ses fondateurs était très clairement de rendre à la société un service de solidarité et de mutualité, en s'inspirant des principes et des enseignements de la doctrine sociale de l'Eglise. Votre Banque s'est aujourd'hui considérablement développée et de nouvelles perspectives s'ouvrent pour son avenir. Je souhaite de tout coeur que, grâce à la contribution de tous, elle puisse poursuivre son chemin, en ayant toujours présentes à l'esprit les exigences du bien commun.

3. Monsieur le Président, je voudrais vous exprimer un remerciement particulier, ainsi qu'à vos collaborateurs, pour l'attention que votre Institut de Crédit réserve aux communautés ecclésiales, aux paroisses, en particulier aux paroisses rurales, et aux oeuvres de promotion humaine dirigées par des organismes ecclésiastiques ou par des communautés religieuses. En aidant les activités de l'Eglise, vous contribuez à diffuser l'Evangile et à consolider la culture de l'amour. Continuez à accomplir votre activité en utilisant l'expérience acquise dans les structures catholiques du Crédit coopératif. En tant que croyants, soyez toujours conscients que, pour accomplir fidèlement votre devoir, vous devez cultiver un contact personnel assidu avec le Christ.

En tout temps, mais en particulier à notre époque, il faut que les chrétiens soient dans tous les domaines un ferment d'authentique renouveau social et un levain d'espérance évangélique. A cette fin, le Compendium de la Doctrine sociale de l'Eglise, récemment publié, peut être également pour vous une aide utile pour la formation et pour le témoignage chrétien.

Très chers frères et soeurs, je confie chacun de vous à Marie, ainsi que vos familles et les multiples activités de votre Banque. Pour ma part, je vous assure de mon souvenir dans la prière, tandis que je vous bénis tous de tout coeur.

 

 

top