The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX SOEURS CARMÉLITES MISSIONNAIRES THÉRÉSIENNES

Mardi 9 novembre 2004

 

Aux Soeurs Carmélites
missionnaires thérésiennes
participant
au XIII Chapitre général

1. Je suis heureux de vous rencontrer, alors que vous célébrez votre XIII Chapitre général, un moment très important dans la vie de la Congrégation pour discerner la volonté de Dieu, raviver la fidélité au charisme de fondation et chercher la meilleure façon de répondre, à partir de sa propre vocation et mission, aux défis de ces premières années du troisième millénaire.

Je salue avec affection Soeur Luisa Ortega Sánchez, récemment élue Supérieure générale, ses conseillères et ses autres proches collaboratrices, ainsi que les autres participantes au Chapitre. J'exprime ma sincère gratitude à Soeur Pilar Timoneda Armengol, Supérieure générale au cours des deux mandats  précédents,  et  je vous invite à transmettre aux communautés des divers pays, outre les décisions prises, votre expérience capitulaire, le sens de la fraternité et la joie suscitée en vivant de façon pleine et joyeuse le charisme inspiré par le fondateur, le bienheureux Francisco Palau i Quer.

Comme le dit le thème de votre Chapitre, il s'agit de promouvoir chez toutes vos soeurs une véritable "passion pour l'Eglise:  Dieu et son prochain", afin que chaque communauté enrichisse sa propre Eglise particulière et rende visibles les merveilles de Dieu "par le langage éloquent d'une existence transfigurée, capable de surprendre le monde" (Vita consecrata, n. 20).

2. Dans le programme de vie et d'action pour les prochaines années, on doit rappeler que "la mission, en effet, avant de se caractériser par les oeuvres extérieures, consiste à rendre présent au monde le Christ lui-même par le témoignage personnel. Voilà le défi, voilà le but premier de la vie consacrée!" (ibid. n. 72). Et à quoi pouvons-nous nous inspirer pour rendre le Christ présent, si ce n'est au grand Mystère où le Christ est "réellement" présent, qu'est l'Eucharistie? Tous les aspects de l'Eucharistie "se rejoignent dans un aspect qui, plus que tous les autres, met notre foi à l'épreuve, à savoir celui du mystère de la présence "réelle"" (Mane nobiscum Domine, n. 16).

J'ai rappelé à toute l'Eglise le caractère central et irremplaçable de l'Eucharistie pour la vie chrétienne, afin d'être fidèles à la vocation à la sainteté. Je vous le rappelle également à présent, certain que, en raison de votre tradition contemplative thérésienne, vous le comprendrez parfaitement et que vous ferez du Très Saint Sacrement le pivot de votre vie spirituelle et l'inspiration pour tout projet apostolique et missionnaire. En effet, c'est le Christ que vous trouverez en lui; il constitue donc un point de rencontre privilégié pour les âmes pleines d'amour pour Lui (cf. ibid., n. 18).

3. Je demande à Notre-Dame du Mont-Carmel, par l'intercession de votre bienheureux fondateur, que vous ne cessiez de montrer chaque jour à "tous les croyants les biens célestes déjà présents en ce temps" (Lumen gentium, n. 44), et qu'augmente au sein des nouvelles générations le nombre de ceux qui reconnaissent la voix de l'Esprit quand il les appelle à une vie entièrement consacrée à Dieu.

Avec ces voeux, je vous donne de tout coeur la Bénédiction apostolique, que j'étends avec plaisir à toutes les Carmélites missionnaires thérésiennes.

 

 

top