The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTES AU CHAPITRE GÉNÉRAL
DES SOEURS DE SAINTE-ELISABETH

Lundi 15 novembre 2004

Très chères soeurs,

1. Je vous suis cordialement reconnaissant de la visite d'aujourd'hui, qui a lieu au cours du Chapitre général de votre Famille religieuse. Je salue avec affection chacune de vous ici présente. Je salue en particulier la nouvelle Supérieure générale, Mère Samuela Werbinska, ainsi que son Conseil, et je la remercie des paroles courtoises qu'elle a bien voulu m'adresser. J'étends ma pensée à toutes vos consoeurs activement engagées dans le témoignage de l'Evangile de la charité dans divers pays.

2. Au cours de ces journées, vous avez réfléchi sur le charisme qui vous distingue. Lorsque, vers la moitié du XIX siècle, vos Fondatrices, Clara Wolff, Mathilde et Marie Merkert et Françoise Werner, commencèrent à servir les "membres souffrants du Corps du Christ" dans la ville de Nysa en Pologne, elles avaient pour objectif et comme programme de leur apostolat les paroles de Jésus:  "En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25, 40). S'inspirant de l'exemple de sainte Elisabeth de Hongrie, choisie comme Patronne de la Congrégation naissante, elles se consacrèrent totalement aux pauvres et aux indigents, en contemplant sur leur visage celui du Rédempteur.

Depuis, votre Institut s'est considérablement développé et il se tourne aujourd'hui avec confiance vers l'avenir, en plantant ses tentes dans diverses régions du monde.

3. "Duc in altum!" Tel est le thème que vous avez choisi pour le Chapitre général. Très chères soeurs, votre apostolat sera d'autant plus efficace que vous resterez ancrées à vos racines charismatiques. Suivez l'exemple de vos Fondatrices, qui cultivèrent un dialogue intime avec le Seigneur. Que chacun de vos projets apostoliques naisse d'une communion incessante avec Lui. En cultivant une intense vie de prière et d'écoute de Dieu, il vous sera plus facile d'assurer à vos frères et soeurs en difficulté non seulement un soutien matériel, mais également un réconfort spirituel.

4. Au cours de ces journées, vous étudiez la façon de répondre avec une "fidélité créative" aux défis de la société actuelle. Il faut repartir du Christ et témoigner, de manière simple et concrète, de son amour miséricordieux pour tous, en particulier pour ceux qui, en marge de nos sociétés, sont considérés comme les "blessés" de la vie.

Que la Vierge Marie, Mère du Seigneur, vous accompagne et vous protège toujours; que sainte Elisabeth de Hongrie et vos saints protecteurs intercèdent pour vous. Je vous assure, quant à moi, de mon souvenir spécial dans la prière et je vous bénis de tout coeur, chères soeurs, ainsi que toute votre Congrégation, les laïcs de la communauté  apostolique de Sainte-Elisabeth, et les personnes que vous rencontrez dans votre apostolat quotidien.

 

 

top