The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX CHEFS RELIGIEUX D'AZERBA¤DJAN

Jeudi 18 novembre 2004

  

Bien-aimés et vénérés frères!

1. Je vous accueille avec affection et j'adresse à tous mon salut de paix.

Je vous souhaite la bienvenue, Cheik-ul-Islam, chef de la Présidence des Musulmans du Caucase, qui avec une constante abnégation, vous prodiguez pour édifier la paix dans une région où, malheureusement, de violents conflits se poursuivent.

Je vous souhaite la bienvenue, Evêque Aleksandr de Bakou et de la région de la Mer Caspienne, appartenant à l'Eglise orthodoxe russe, à laquelle me lient des liens d'estime et d'affection.

Je vous souhaite la bienvenue, chef de la Communauté des juifs de la Montagne, une communauté ancienne qui offre, dans un contexte à très grande majorité islamique, un exemple de coexistence et de collaboration fraternelle.

2. Votre visite m'a rappelé celle que Dieu m'a donné d'accomplir en Azerbaïdjan en 2002. Je me souviens de l'accueil chaleureux que j'ai reçu, de la cordialité du Président Heydar Aliev, de la fierté avec laquelle il m'a parlé de la tolérance religieuse qui constitue le pivot de la vie de votre pays. Lorsque la nouvelle de sa mort m'est parvenue, j'ai confié son âme à Dieu dans la prière. De même que je prie pour le nouveau Président, M. Ilham Aliev, et pour tout le peuple azéri, auquel je souhaite des jours de paix et de prospérité.

Je souhaite de tout coeur qu'en Azerbaïdjan revienne pleinement la paix, avec la résolution de la question du Nagorny-Karabakh. Celle-ci, ainsi que d'autres controverses, doivent être affrontées avec bonne volonté, dans la recherche mutuelle d'ouvertures réciproques et de compréhension, et dans un esprit de véritable réconciliation.

3. Chers amis, je vous remercie de votre visite. De retour chez vous, apportez à tous le baiser du Pape et de l'Eglise catholique. Que Dieu vous aide à construire une coexistence toujours plus profitable entre vous et la communauté catholique d'Azerbaïdjan. A celle-ci et à son Ordinaire, le cher Père Jan Capla, j'envoie ma pensée affectueuse, en priant le Seigneur pour qu'il l'aide à poursuivre la mission évangélique dans le Caucase.

4. Que votre visite au Pape de Rome soit comme un symbole pour le monde:  c'est-à-dire qu'elle montre que la tolérance est possible et constitue une valeur de la civilisation, qui établit les bases pour un développement humain, civil et social plus vaste et solidaire.

Personne n'a le droit de présenter ou d'utiliser les religions comme instrument d'intolérance, comme moyen d'agression, de violence et de mort. Au contraire, leur amitié et leur estime réciproque, si elles sont également soutenues par l'engagement de tolérance des gouvernants, constituent une riche ressource pour un progrès et une paix authentiques.

5. Ensemble - musulmans, juifs et chrétiens -, nous voulons lancer au nom de Dieu et de la civilisation, un appel à l'humanité afin que cesse la violence homicide et que l'on parcoure la voie de l'amour et de la justice pour tous. Telle est la voie des religions. Que Dieu nous aide à parcourir cette voie avec persévérance et patience!

 

 

top