The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA DÉLÉGATION
DE LA MAISON D'ÉDITION "LA SCUOLA" DE BRESCIA

Jeudi 28 octobre 2004

 

Chers frères et soeurs!

1. Je suis reconnaissant au Seigneur pour cette rencontre. C'est en son nom que je vous salue tous avec joie et affection. Je remercie le Président de la maison d'édition "La Scuola", pour les paroles à travers lesquelles il a interprété les sentiments communs, et j'adresse une pensée particulière au Cardinal Giovanni Battista Re et à l'Evêque de Brescia, Mgr Giulio Sanguineti, qui vous accompagnent.

Vous avez voulu venir à Rome auprès du tombeau de l'Apôtre Pierre pour conclure de la façon la plus noble possible les manifestations pour le centenaire de la maison d'édition "La Scuola". Fondée en mai 1904 par un groupe de laïcs catholiques, parmi lesquels le père du Pape Paul VI, Giorgio Montini, et par quelques prêtres, votre Institution a traversé tout le siècle en s'efforçant de demeurer toujours fidèle, même dans les conditions sociales et culturelles changeantes, au dessein et aux objectifs de leurs fondateurs.

2. Je rends grâce avec vous au Seigneur, dispensateur de tout bien, pour avoir inspiré cette initiative, et pour l'avoir soutenue dans les moments difficiles, comme ceux du bombardement aérien qui s'est abattu sur votre maison d'édition au cours de la Seconde Guerre mondiale et qui la détruisit. Avec l'aide de Dieu et le courage de nombreuses personnes généreuses, il fut possible de recommencer. Je leur exprime, comme à tous ceux qui, pendant un siècle, ont apporté leur contribution de travail et d'idées, ma satisfaction et ma reconnaissance.

Je voudrais également adresser une parole particulière de félicitations à tous ceux qui ont collaboré afin que la maison d'édition demeure fidèle aux idéaux de ses origines. Comme vous le savez, elle fut conçue et voulue comme un instrument en vue d'assurer à l'école italienne une inspiration chrétienne. Entreprise difficile, étant donné les orientations d'une grande partie de la culture actuelle. Mais vous poursuivez le chemin entrepris. La vérité du Christ, présentée dans le respect des positions des autres  et  témoignée à travers la cohérence de sa propre vie, est un bien pour tous les membres de l'institution scolaire:  parents et enfants, enseignants et élèves, écoles publiques et privées.

3. Le centenaire que vous célébrez est également une occasion de se tourner vers l'avenir. Les épreuves et les problèmes ne manquent pas. L'Eglise compte beaucoup sur vous pour préparer les propositions adaptées à la formation scolaire des nouvelles générations. En communion avec votre Evêque, et dans un dialogue cordial avec la communauté catholique italienne, continuez d'être des semeurs d'espérance, en demeurant fidèles aux idéaux des fondateurs.

La maison d'édition "La Scuola", a toujours été considérée et suivie avec confiance, affection et reconnaissance de la part de mes prédécesseurs au cours du XX siècle. Je m'unis à eux de tout coeur. Je fais mien le voeu qu'exprimait le Pape Paul VI le 28 juin 1965, lorsqu'il reçut en audience spéciale les responsables de l'époque. En exprimant sa reconnaissance chaleureuse pour leur expérience pédagogique qui a fait ses preuves et leur profonde sensibilité pour les questions scolaires les plus modernes, il les exhortait "non seulement à conserver le degré d'efficacité déjà atteint, mais tout autant à faire preuve d'audace en vue de nouveaux développements et de nouvelles conquêtes" (Audience à "La Scuola" de Brescia, 28 juin 1965).

Avec la même estime et affection, je vous encourage à mon tour à poursuivre votre travail et, en vous assurant d'un souvenir particulier dans la prière, je vous bénis tous de tout coeur.

 

 

top