The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À L'ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE ET
AU CONGRÈS MONDIAL PROMU PAR LE
CONSEIL PONTIFICAL "JUSTICE ET PAIX"

Vendredi 29 octobre 2004

Monsieur le Cardinal,
vénérés frères dans l'épiscopat et le sacerdoce,
très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux de vous accueillir au cours de cette Audience spéciale. Je salue avant tout les membres du Conseil pontifical "Justice et Paix" qui a tenu ces jours-ci son Assemblée plénière, visant à déterminer les meilleures façons de réaliser la nouvelle évangélisation sociale si nécessaire et urgente.

J'adresse un salut affectueux aux participants au Premier Congrès mondial des Organismes ecclésiaux oeuvrant pour la justice et la paix. Chers amis, en préservant la doctrine sociale de l'Eglise, vous avez réfléchi sur les formes les plus adéquates de l'annonce de l'Evangile dans la réalité complexe de notre temps.

Je salue de façon particulière le Cardinal Renato Raffaele Martino et je le remercie pour les voeux qu'ils m'a adressés au nom de tous.

2. Le Compendium de la doctrine sociale de l'Eglise qui vient d'être publié est un instrument en mesure d'aider les chrétiens dans leur engagement quotidien en vue de rendre le monde plus juste, dans la perspective évangélique d'un véritable humanisme solidaire. La doctrine sociale "est une partie essentielle du message chrétien" (Centesimus annus, n. 5) et doit être toujours mieux connue, diffusée dans son intégralité et témoignée à travers une action pastorale constante et cohérente.

En particulier, à une époque comme la nôtre, caractérisée par la mondialisation de la question sociale, l'Eglise invite chacun à reconnaître et à affirmer la place centrale de la personne humaine dans tous les milieux et tous les événements de la vie sociale.

3. Très chers frères et soeurs! La doctrine sociale de l'Eglise vous interpelle en particulier vous, chrétiens laïcs, à vivre dans la société une sorte de "témoignage rendu au Christ Sauveur" (Centesimus annus, n. 5), et vous ouvre aux horizons de la charité. C'est, en effet, l'heure de la charité, également de la charité sociale et politique, capable d'animer, à travers la grâce de l'Evangile, les réalités humaines du travail, de l'économie, de la politique, en dessinant les voies de la paix, de la justice et de l'amitié entre les peuples.

L'heure est venue d'une nouvelle ère de sainteté sociale, de saints qui manifestent au monde et dans le monde la fécondité permanente et inépuisable de l'Evangile.

Très chers fidèles laïcs, oeuvrez toujours davantage en vue de la justice et de la paix. Que vous accompagne et vous protège toujours Marie, la fidèle disciple du Christ. En vous assurant de ma prière, je vous bénis tous de tout coeur.

top