The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA DÉLÉGATION
DE L’INSTITUT "PAUL VI" DE BRESCIA

Lundi 27 septembre 2004

Messieurs les Cardinaux,
Vénérés Frères,
Mesdames et Messieurs!

1. Je suis très heureux de cette rencontre qui me permet de vous remettre personnellement, très cher Cardinal Kazimierz Swiatek, le prix "Fidei testis" décerné  par l'Institut "Paul VI" de Brescia, au cours du Symposium qui s'est déroulé ces derniers jours, à l'occasion du 25 anniversaire de sa fondation. Je salue cordialement les Cardinaux Giovanni Battista Re, Paul Poupard, Georges Cottier, les Evêques Mgr Sanguineti et Mgr Macchi, les prêtres et chacun d'entre vous, illustres membre du Conseil de direction. Je remercie le Président, M. Giuseppe Camadini, de ses paroles courtoises.

En m'adressant à vous, cher et vénéré Cardinal Swiatek, je désire vous présenter mes sincères félicitations pour cette reconnaissance prestigieuse. Le titre de "Fidei testis" est, en effet, un titre approprié plus que tout autre pour un chrétien; il l'est à plus forte raison pour un pasteur élevé à la pourpre cardinalice et qui, au cours des années difficiles de la persécution de l'Eglise en Europe de l'Est, a rendu un témoignage fidèle et courageux au Christ et à son Evangile.

2. Monsieur le Cardinal, votre ordination sacerdotale précéda de peu le début de la Deuxième Guerre mondiale. Deux années plus tard, la Providence vous appela à parcourir la via crucis de la persécution, solidaire avec la passion du peuple chrétien qui vous était confié, portant personnellement la croix de la prison, de la condamnation injuste, des camps de travail avec leur fardeau de fatigue, de froid, de faim. "On ne pouvait survivre qu'avec la foi", avez-vous confié. Et le Seigneur vous a accordé une foi forte et courageuse pour surmonter cette longue et dure épreuve, au terme de laquelle vous êtes revenu dans la communauté ecclésiale en tant que témoin plus crédible encore de l'Evangile:  Fidei testis.

Cette nouvelle saison de votre vie a atteint son sommet lors de votre élection au rang d'Archevêque de Minsk-Mohilev, un ministère qui est encore le vôtre aujourd'hui. A travers la parole et l'exemple, vous avez annoncé à tous, croyants et non-croyants, la vérité du Christ, lumière qui illumine chaque homme.

3. Vous avez accompli tout cela avec l'aide de la Très Sainte Vierge Marie, Mater misericordiae, comme l'atteste également votre devise épiscopale. Vénéré frère, je vous confie à la Vierge avec une profonde affection, alors que j'ai la joie de vous remettre le prix "Fidei testis". Et je donne à tous de tout coeur, avec une gratitude renouvelée, la Bénédiction apostolique.

 

 

top