The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AUX FONCTIONNAIRES ET AUX AGENTS DE LA POLICE
 PÉNITENTIAIRE FEMININE

Lundi 27 septembre 2004

 

Mesdames, Messieurs!

1. Je suis très heureux de vous accueillir et de vous souhaiter une cordiale bienvenue. Je salue M. Giovanni Tinebra, chef de département de l'Administration pénitentiaire, que je remercie de ses paroles courtoises, ainsi que les fonctionnaires présents et le cher Mgr Giorgio Caniato, Inspecteur général des Aumôniers. Mes salutations s'étendent plus particulièrement à vous, chers agents en cours de titularisation à la Police pénitentiaire féminine. Cette rencontre vous est spécialement destinée, vous qui venez d'achever votre année de formation.

2. J'ai appris avec plaisir que durant votre formation, vous avez démontré une application digne d'éloges, en parvenant à des résultats encourageants. Je m'en félicite avec vous et je saisis cette occasion pour vous soumettre la proposition suivante:  ayez toujours soin de votre vie spirituelle. En effet, votre fonction exige une solide maturité humaine, qui vous permette de conjuguer la fermeté avec l'attention aux personnes. Dans ce but, le fait d'être des femmes est assurément utile, en raison des qualités proprement féminines qui jouent un rôle positif dans les relations humaines. Mais ce qui vous sera avant tout nécessaire, est la force intérieure qui vient de la prière, c'est-à-dire de l'union intime avec Dieu dans toutes les situations de la vie, même dans les occupations quotidiennes.

3. Par une heureuse coïncidence, on célèbre aujourd'hui, 27 septembre, la mémoire liturgique de saint Vincent de Paul, un grand saint de la charité. Il endura personnellement les souffrances de la prison, et il enseigna aux "Dames", puis aux Filles de la Charité, à porter une attention particulière à cette catégorie spécifique de pauvres que sont les "forçats". Il demandait d'avoir de la compréhension à leur égard et d'exiger pour eux un traitement humain. Saint Vincent était animé par l'amour du Christ, qui dans l'Evangile s'identifie également au prisonnier (cf. Mt 25, 36.40.43.45). La valeur primordiale de toute personne humaine doit être à la base de toute éthique civile et professionnelle et de la formation qui s'y rattache. C'est pourquoi je suis heureux de placer vos personnes et votre travail sous la protection de saint Vincent de Paul.

Mesdames et Messieurs, en souhaitant de tout coeur que la volonté de promotion authentique de la justice se réalise avec succès dans tous les secteurs de l'administration pénitentiaire italienne, je vous remercie pour votre visite et je vous accorde volontiers à tous, ainsi qu'aux personnes qui vous sont chères, la Bénédiction apostolique.

 

        

top