The Holy See
back up
Search
riga

RENCONTRE DE PRIÈRE
EN LA FÊTE DE LA MADONE DE LA CONFIANCE

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
 

Samedi 5 février 2005

 


Le Saint-Père Jean-Paul II suit la cérémonie depuis sa chambre de la Polyclinique "Gemelli".  Nous publions ci-dessous le texte du discours du Saint-Père lu par S.Exc Mgr Leonardo Sandri, Substitut de la Secrétairerie d'Etat.

 

Très chers amis!

1. C'est avec une grande joie que je m'unis à vous, le jour de la fête de la Madone de la Confiance, Patronne du grand séminaire romain. Je salue le Cardinal-Vicaire, les Evêques auxiliaires, le Recteur et les autres supérieurs et, avec une affection spéciale, vous tous, chers séminaristes, ainsi que vos proches. Je salue le Choeur et l'orchestre diocésains, dirigés par Mgr Marco Frisina, ainsi que les jeunes amis du séminaire romain. Vous êtes pour moi un motif de réconfort, car vous représentez un signe privilégié de l'amour du Seigneur pour son Eglise bien-aimée qui est à Rome.

2. "Contempler le visage du Christ, et le contempler avec Marie" tel est le "programme" que j'ai indiqué à l'Eglise à l'aube du troisième millénaire, l'invitant à "avancer au large sur l'océan de l'histoire avec l'enthousiasme de la nouvelle évangélisation" (Enc. Ecclesia de Eucharistia, n. 6). Vous avez voulu prendre mes paroles comme thème de réflexion pour votre fête.

Mane nobiscum Domine! L'oratorio de Mgr Marco Frisina a fait retentir dans la Salle Paul VI cette invocation intense et toujours actuelle pour les chrétiens, en particulier dans les moments de souffrance et d'épreuve. En l'Année de l'Eucharistie, fêter Marie signifie, pour vous, placer au centre de l'attention le sacrifice de son Fils divin, qui se rend sacramentellement présent lors de chaque Messe.

3. Très chers séminaristes, combien le geste de Jésus dans l'icône de la Madone de la Confiance que vous vénérez dans votre séminaire est significatif! En indiquant sa Mère, l'Enfant semble anticiper, sans paroles, ce qu'il dira à la fin, sur la Croix, à son disciple Jean:  "Voici ta mère" (Jn 19, 27). Moi aussi, je vous répète aujourd'hui:  voici votre Mère à aimer et à imiter avec une confiance totale, pour devenir des prêtres capables de prononcer non pas une seule fois, mais toujours la parole décisive de la foi:  "Me voici", "Fiat".

"Mater mea, fiducia mea"! Que cette prière jaculatoire puisse être la synthèse profonde et simple de vos journées, vécues en contemplant le Christ avec Marie.

4. Je voudrais étendre ce souhait à tous les jeunes présents, en particulier à ceux qui accomplissent actuellement le chemin de vérification de leur vocation en vue de l'entrée au séminaire; à ceux qui suivent avec intérêt l'itinéraire pour les vocations du diocèse de Rome offert aux enfants, aux adolescents et aux jeunes. Je pense, en particulier, aux enfants de choeur et aux groupes de jeunes des paroisses. Chers enfants, le Seigneur passe et appelle (cf. Mt 4, 18-22), soyez prêts à collaborer avec Lui.

Je vous confie à la Madone de la Confiance. Et priez le Maître de la moisson, afin que ne manquent pas les ouvriers pour sa moisson (cf. Mt 9, 38).

Je vous bénis tous avec une grande affection.

 

Copyright © Libreria Editrice Vaticana   

     

top