The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX CLERCS MARIAUX

Très chers frères!

1. Je suis heureux de vous adresser mon salut et mes meilleurs vœux, à l'occasion du Chapitre général de votre Institut. Il s'agit d'un grand événement de grâce qui constitue pour vous un appel puissant à revenir aux origines de votre Congrégation et à approfondir votre charisme, en cherchant à discerner les façons les plus appropriées pour le vivre dans le contexte socio-culturel actuel. Je vous encourage à poursuivre sur la voie de la fidélité à votre riche patrimoine spirituel. En effet, ce n'est que grâce à une vive ferveur ascétique, communiquée aux œuvres apostoliques, que vous pourrez réaliser pleinement votre vocation, et qu'il vous sera possible de voir se multiplier les fruits de sainteté et de travail missionnaire dans votre activité.

En cette année, consacrée de manière particulière au mystère de l'Eucharistie, faites encore davantage de cet admirable Sacrement le centre de votre existence personnelle et communautaire, en vous plaçant avec docilité à l'école de la Sainte Vierge, "Femme eucharistique". Qu'Elle vous aide à parvenir à une communion toujours plus intime avec le Christ et qu'elle obtienne pour vous "le don d'une obéissance immédiate, d'une pauvreté fidèle et d'une chasteté féconde" (Message pour la Journée de la Vie consacrée, 2 février 2005).

Si un amour fervent pour l'Eucharistie et pour la Vierge brûle dans votre coeur, les sanctuaires dans lesquels vous prêtez votre service estimé dans diverses parties du monde, deviendront toujours plus de véritables "cénacles" de prière et d'accueil. Les pèlerins qui s'y rendent pourront y faire l'expérience de l'intimité réconfortante avec le Christ et ils seront encouragés à en suivre les traces avec joie.

2. Chers frères! Vous appartenez à un Institut religieux qui compte parmi ses membres des religieux exemplaires, qui ont servi l'Eglise dans des domaines variés, en se trouvant souvent dans des situations difficiles et risquées. Un grand nombre de vos confrères ont parcouru jusqu'au bout la route du courageux témoignage chrétien. Il suffit de rappeler des figures comme Rositsa Antoine Leszczewicz, Georges Kaszyra, Fabien Abrantowicz et André Cikota. Soutenus par le témoignage de ces confrères, fidèles disciples du Christ et généreux ouvriers de l'Evangile, n'ayez pas peur d'affronter les défis de notre temps.

Intensifiez votre élan apostolique, en vous engageant avec un enthousiasme renouvelé dans la promotion des vocations sacerdotales et religieuses et en préparant de façon adaptée les candidats à votre Institut à être de généreux ouvriers dans la vigne du Seigneur. Que se développe également votre collaboration pastorale avec les fidèles laïcs, en consacrant une attention particulière aux jeunes et aux indigents, aux laissés-pour-compte et aux personnes âgées. Soyez pour tous des apôtres et des témoins de la Miséricorde divine.

En outre, fidèles au charisme qui vous caractérise, soyez les fils pieux de l'Immaculée Conception. Il y a quelques mois l'Eglise a célébré le 150 anniversaire de la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge. Comme on le sait, votre Fondateur, le vénérable serviteur de Dieu Stanislas de Jésus Maria Papczynski, a su diffuser et défendre avec courage la vérité de l'Immaculée Conception avant encore qu'elle ne soit définie comme dogme de foi. Suivez fidèlement son exemple et diffusez autour de vous la dévotion mariale.

3. En pensant à la mission que vous êtes appelés à accomplir dans diverses parties du monde et dans divers milieux sociaux, je voudrais vous adresser les paroles que j'ai écrites dans la Lettre apostolique Mane nobiscum Domine: "Lorsqu'on a fait une véritable expérience du Ressuscité, se nourrissant de son corps et de son sang, on ne peut garder pour soi seul la joie éprouvée. La rencontre avec le Christ, approfondie en permanence dans l'intimité eucharistique, suscite dans l'Eglise et chez tout chrétien l'urgence du témoignage et de l'évangélisation" (n. 24).

"Pro Christo et Ecclesia": que cela continue à être le programme de votre famille religieuse à laquelle je souhaite une moisson abondante de fruits apostoliques. Je vous assure dans ce but de mon souvenir constant dans la prière, alors que je donne volontiers ma Bénédiction au nouveau Supérieur général, à son Conseil, aux membres du Chapitre général et à toute votre Congrégation, ainsi qu'à ceux qui coopèrent à votre œuvre.

De la Polyclinique Gemelli, le 10 mars 2005

Copyright © Libreria Editrice Vaticana

top