Angelus du 22 mars 1998
The Holy See
back up
Search
riga
 

ANGELUS

22 mars 1998

 

Chers frères et sœurs dans le Christ,

Après avoir offert le Sacrifice Saint et apprécié — le même que le Bienheureux Cyprian Michael Iwene Tansi offrit tout au long de sa vie de prêtre — et nous être nourris du Corps et du Sang du Christ, nous nous tournons maintenant en prière vers la Bienheureuse Vierge Marie, pour réciter ensemble la prière de l'Angelus.

Très Sainte Vierge Marie, Mère du Rédempteur, nous nous préparons à célébrer le 2000 anniversaire de la venue sur terre de ton Fils Jésus, qui est l'Emmanuel, Dieu-avec-nous. Cela nous rappelle que Dieu n'abandonne jamais son peuple. Quels que soient les problèmes et les difficultés que nous pouvons rencontrer, tu nous enseignes à placer notre confiance et notre espérance dans le Seigneur. En lui, nous puisons le courage et la force non seulement de persévérer dans l'adversité, mais également d'œuvrer activement afin que de telles situations puissent être surmontées et résolues.

Bienheureuse Vierge Marie, Mère du Rédempteur, nous te confions les fils et les filles de l'Eglise, qui est «Famille du Père, Fraternité du Fils, Image de la Trinité» (Ecclesia in Africa, n. 144). Nous confions à ton sein maternel les malades et les personnes seules, les pauvres et ceux qui ont faim, les réfugiés, les prisonniers, les personnes âgées dont les rêves ne se sont pas réalisés, les jeunes dont les aspirations risquent de ne pas être comblées. A toi, Reine du Nigeria, nous confions chaque citoyen de ce pays qui a faim et soif de justice.

top