The Holy See - Vatican web site
The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS POUR LA CÉRÉMONIE D'ARRIVÉE

21 mars 1998

 

Monsieur le chef de l'Etat, général Sani Abacha,
Mesdames et Messieurs les représentants des Autorités gouvernementales,
chers frères dans l'épiscopat,
chers frères et sœurs en Jésus-Christ,
bien-aimé peuple du Nigeria,

1. C'est avec une profonde gratitude que je rends grâce à la Divine Providence pour m'avoir accordé la grâce de revenir parmi vous et de fouler une fois de plus le sol de cette bien-aimée terre! A vous tous, rassemblés ici pour me souhaiter la bienvenue, ainsi qu'à tous les fils et filles du Nigeria, je présente mes salutations sincères d'amour et de paix.

J'adresse une parole particulière de gratitude à mes Frères dans l'épiscopat pour leur invitation, et au chef de l'Etat, ainsi qu'aux autres représentants et responsables des Autorités pour avoir permis cette visite. Votre présence à tous ici aujourd'hui est pour moi un signe d'amitié et une expression de votre désir d'œuvrer ensemble pour servir le bien-être de la nation tout entière.

2. Je viens au Nigeria en tant qu'ami, profondément préoccupé par le destin de votre pays et de toute l'Afrique. Le but principal de ma visite est de célébrer avec la communauté catholique la béatification du Père Cyprian Michael Iwene Tansi, le premier Nigérian de l'histoire de l'Eglise à être officiellement proclamé «bienheureux».

La béatification dans le pays même où le Père Tansi est né et a exercé son ministère sacerdotal est un honneur pour toute la nation du Nigeria. C'est une occasion pour tous les Nigérians de réfléchir sur l'exemple et l'illumination que la vie du Père Tansi offrent à la société d'aujourd'hui. En lui, ainsi qu'en tous ceux qui consacrent entièrement leur vie au service des autres, se révèle le chemin que les Nigérians devraient parcourir pour parvenir à un avenir meilleur pour leur pays. Le témoignage apporté par le Père Tansi est important en ce moment de l'histoire du Nigeria, un moment qui exige des efforts concertés et honnêtes pour promouvoir l'harmonie et l'unité nationale, garantir le respect de la vie humaine et des droits humains, promouvoir la justice et le développement, lutter contre le chômage, apporter l'espérance aux pauvres et aux personnes qui souffrent, résoudre les conflits à travers le dialogue et établir une solidarité véritable et durable dans tous les secteurs de la société.

3. La violence ne cesse de provoquer des souffrances et des peines chez plusieurs peuples d'Afrique. En arrivant en Afrique occidentale, mes pensées se tournent vers le peuple de la Sierra Leone, qui a beaucoup souffert et qui continue de souffrir ces derniers temps. Nous devons tous espérer que grâce à l'aide constante de ceux qui sont responsables de la paix en Afrique, le retour à l'ordre constitutionnel et à la liberté démocratique ouvre la voie à une nouvelle ère de reconstruction et de développement.

A cet égard, je reconnais comme il se doit la contribution apportée par le Nigeria et par d'autres pays pour aider à résoudre cette situation difficile. En particulier, je désire exprimer ma sincère gratitude à tous ceux qui ont coopéré à l'heureuse issue de l'opération de sauvetage du centre pastoral catholique de Makeni.

Je désire également encourager le peuple du Liberia, qui sort actuellement d'une situation de conflit tragique et qui œuvre à la reconstruction du pays. La justice et la paix représentent le chemin qui mène au développement et au progrès. Puisse Dieu insuffler de la force à tous ceux qui parcourent ce chemin au service de la communauté humaine.

4. Chers amis Nigérians, vous êtes appelés dans votre pays à faire appel à votre sagesse et à vos compétences dans la tâche difficile et urgente d'édifier une société qui respecte tous ses membres dans leur dignité, leurs droits et leur liberté. Cela exige une attitude de réconciliation et requiert de la part du gouvernement et des citoyens de ce pays un engagement ferme à donner le meilleur d'eux-mêmes pour le bien de tous. Le défi qui vous attend est grand, mais vos compétences et votre détermination à y faire face sont plus grandes encore.

La vie et le témoignage du Père Tansi nous rappellent les paroles de l'Evangile: «Heureux les artisans de paix» (Mt 5, 9). Bienheureux tous ceux qui, au Nigeria et partout en Afrique, œuvrent pour une paix authentique. Bienheureux aux yeux du Seigneur tous ceux qui œuvrent pour conduire le continent africain vers une nouvelle ère de stabilité, de réconciliation, de développement et de progrès.

Le succès final de cette entreprise proviendra du Tout-Puissant, le Seigneur de la vie et de l'histoire de l'homme. Certain qu'il vous soutiendra dans la tâche qui vous attend, je fais miennes les paroles du Psalmiste: «Yahvé donne la puissance à son peuple, Yahvé bénit son peuple dans la paix» (Ps 29 [28], 11). Dieu bénisse le Nigeria!

Tandis que commence ma visite, je désire exprimer ma profonde estime et mon affection à tous les Nigérians. Je serais heureux de vous rencontrer tous! Puisse Dieu être proche de tous les fils et de toutes les filles de ce bien-aimé pays. Dieu bénisse le Nigeria!

top