The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE AU MEXIQUE

ANGELUS

Dimanche 24 janvier 1999

 

Très chers frères et sœurs,

1. Au cours de la messe que nous venons de célébrer, j'ai eu la joie de partager avec chacun de vous la même foi et le même amour en Jésus-Christ, unis par une espérance identique dans ses promesses. Je vous remercie de tout cœur pour votre présence ici en si grand nombre, et je vous encourage à nouveau à vivre avec fermeté votre engagement chrétien en tant que membres de l'Eglise en marche vers le troisième millénaire.

2. L'Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in America, présentée hier, invite ce continent bien-aimé à dire à nouveau «oui» à Jésus-Christ, en accueillant et en répondant avec une générosité missionnaire à son mandat de proclamer la Bonne Nouvelle à toutes les nations (cf. Mc 13, 10). Je place à nouveau sous le regard protecteur de Marie les fruits d'évangélisation du récent Synode pour l'Amérique, l'ardeur apostolique de vos Eglises locales et également cette Visite pastorale dans la bien-aimée nation mexicaine.

3. Demain se conclut la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens, qui cette année a eu pour thème: «Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu» (Ap 21, 3). Atteindre la pleine communion entre tous les croyants dans le Christ est un objectif constant de l'Eglise, qui, en préparation au grand Jubilé de l'An 2000, demande au Père, avec une ferveur renouvelée, que le souhait du Christ que tous soient un (cf. Jn 17, 11) devienne réalité. La pleine unité entre les chrétiens, vers laquelles des pas réconfortants sont actuellement accomplis, est un don de l'Esprit Saint qu'il faut demander avec persévérance. J'ai appris avec douleur l'assassinat barbare de sœur Maria Aloysius des Missionnaires de la Charité en Sierra Leone, ainsi que des nouvelles préoccupantes sur des épisodes de grande violence perpétrés contre des institutions de l'Eglise en République du Congo-Brazzaville. Aucune raison ne peut justifier un acharnement si féroce contre des personnes et des institutions qui se prodiguent depuis des années en faveur du bien de tous. Prions afin que le Seigneur inspire à tous des sentiments dignes de l'homme créé à l'image de Dieu.

4. L'amour pour la Mère de Dieu, si caractéristique de la religiosité américaine, aide à orienter sa propre vie selon l'esprit et les valeurs de l'Evangile, pour en rendre témoignage dans le monde. Notre-Dame de Guadalupe, unie intimement à la naissance de l'Eglise qui est en Amérique, a été l'étoile radieuse qui a illuminé l'annonce du Christ Sauveur aux fils de ces peuples, assistant les premiers missionnaires dans leur évangélisation. Je lui demande, à Elle qui a porté dans son sein l'«Evangile de Dieu» (Evangelii nuntiandi, n. 7), de vous aider à être des témoins du Christ auprès des autres.

Que la Très Sainte Vierge Marie intercède pour nous et, grâce à sa protection maternelle, nous accompagne dans cette tâche encourageante!

 

top