The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE À SAINT-LOUIS (ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE)

MESSAGE DU PAPE JEAN PAUL II
AUX ENFANTS MALADES
DU "CARDINAL GLENNON CHILDREN'S HOSPITAL"

Chers enfants, je suis heureux au cours de ma visite à Saint-Louis, de pouvoir rencontrer certains d'entre vous personnellement au «Kiel Center» et de pouvoir vous embrasser un par un.

Vous êtes tous chers à mon cœur, même si je n'ai pas pu tous vous voir aujourd'hui. Je désire que les enfants, garçons et filles, dont le «Cardinal Glennon Children's Hospital» prend soin, et tous les enfants malades, où qu'ils se trouvent, sachent que le Pape prie pour chacun d'eux.

Vous savez combien Jésus aimait les enfants et combien il se réjouissait d'être en leur compagnie. Vous aussi, vous êtes des personnes très spéciales pour lui. Certains d'entre vous, et certains de vos amis, ont beaucoup souffert et vous ressentez le poids de ce qui vous est arrivé. Je désire vous encourager à être patients et à être près du Christ qui a souffert et qui est mort sur la Croix par amour pour vous et pour moi.

Vous êtes entourés de personnes qui vous aiment beaucoup. Parmi elles, se trouvent les Sœurs franciscaines de Marie qui, pendant de nombreuses années, ont fidèlement administré cet hôpital. Il y a également ceux qui prennent à présent soin de vous et qui travaillent durement pour soutenir le «Cardinal Glennon Children's Hospital». Bien sûr, il y a vos familles et vos amis qui vous aiment beaucoup et qui désirent que vous soyez forts et courageux. Je suis heureux de les bénir tous.

Aujourd'hui, je pense également à tant d'autres personnes malades dans l'archidiocèse de Saint-Louis et ailleurs. J'envoie mes salutations à tous les malades, à ceux qui souffrent et aux personnes âgées et je les assure qu'ils occupent une place spéciale dans mes prières quotidiennes. Ils ont un rôle particulièrement fécond à jouer dans le cœur spirituel de l'Eglise.

J'invite tous les malades à avoir confiance en Jésus qui a dit: «Je suis la résurrection et la vie» (Jn 11, 25). En union avec lui, même nos épreuves et nos souffrances sont précieuses pour la rédemption du monde. Que sa Mère Marie vous accompagne et comble vos cœurs de joie!

Avec ma Bénédiction apostolique!

De Saint-Louis, le 26 janvier 1999

top