The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE À SAINT-LOUIS (ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE)

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AUX JEUNES DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE

Mardi 26 janvier 1999, "Kiel Center" (Saint-Louis)

Ière PARTIE
S'exercer à la piété...

Chers jeunes de Saint-Louis,
Chers jeunes des Etats-Unis,
Loué soit Jésus-Christ!

1. Votre accueil affectueux et enthousiaste me rend très heureux. Il me dit que ce soir le Pape vous appartient. Je reviens de Mexico, où j'ai célébré la conclusion du Synode des Evêques pour l'Amérique. J'ai eu la joie d'y rencontrer des milliers de jeunes. A présent, ma joie se poursuit ici avec vous; hier avec les jeunes du Mexique, aujourd'hui avec les jeunes de Saint-Louis, du Missouri et de tous les Etats-Unis.

2. Ce soir, nous sommes ici réunis pour écouter Jésus qui nous parle à travers sa Parole et avec la puissance de l'Esprit Saint.

Nous venons d'écouter l'Apôtre Paul dire à Timothée, son jeune compagnon d'évangélisation: «Exerce-toi à la piété» (1 Tm 4, 7). Ce sont des paroles importantes pour chaque chrétien, pour tous ceux qui désirent vraiment suivre le Seigneur et mettre en pratique ses paroles. Elles sont particulièrement importantes pour vous, jeunes de l'Eglise. Vous devez vous demander: quel type d'exercice suis-je en train d'accomplir pour vivre une vie authentiquement chrétienne?

Vous savez tous ce qu'est un «exercice» et ce qu'il signifie. En effet, nous nous trouvons ici, au «Kiel Center», dans lequel de nombreuses personnes s'exercent longuement et assidûment en vue de compétitions dans divers sports. Aujourd'hui, ce stade impressionant est devenu le siège d'un autre type d'exercice, non pas de hockey, de football, de base-ball ou encore de basket - je ne commencerai pas à parler de football américain! -, mais de celui qui vous aidera à vivre votre foi en Jésus de manière plus déterminée. C'est «l'exercice dans la piété» auquel saint Paul fait référence, l'exercice qui vous offre l'opportunité de vous donner sans réserve au Seigneur et à l'œuvre qu'Il vous appelle à accomplir!

3. On m'a dit qu'il y a eu une grande ferveur ici, à Saint-Louis, lors de la récente saison de base-ball, lorsque deux grands joueurs (Mark McGwire et Sammy Sosa) se disputaient le record de «home-rum». Vous pouvez éprouver le même enthousiasme profond lorsque vous vous exercez pour un autre type de but: celui de suivre le Christ, d'apporter son message au monde.

Chacun de vous appartient au Christ et le Christ vous appartient. Avec le Baptême, vous avez été appelés au Christ avec le Signe de la Croix; vous avez reçu la foi catholique comme un trésor à partager avec d'autres. Avec la Confirmation, vous avez été marqués du sceau des dons de l'Esprit Saint et renforcés pour accomplir votre mission et votre vocation chrétienne. Avec l'Eucharistie, vous recevez le pain qui vous nourrit pour affronter les défis spirituels de chaque jour.

Je suis particulièrement heureux qu'aujourd'hui, un grand nombre d'entre vous aient eu la possibilité de recevoir le Sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation. Dans ce sacrement, vous vivez la tendre miséricorde et l'amour du Sauveur de façon très personnelle, libérés du péché et de son horrible compagne qui est la honte. Vous vous présentez allégés de vos fardeaux et vous éprouvez la joie d'une nouvelle vie dans le Christ.

Votre appartenance à l'Eglise ne peut trouver une expression ou un soutien plus grands que ceux qui dérivent de la participation à l'Eucharistie chaque dimanche dans votre paroisse. Le Christ nous offre le don de son Corps et de son Sang pour faire de nous un seul corps, un seul esprit en Lui, pour que nous soyons plus profondément en communion avec Lui et avec tous les membres de son Corps, l'Eglise. Faites en sorte que la célébration dominicale dans votre paroisse soit une authentique rencontre avec Jésus dans la communauté de ses disciples: il s'agit d'une partie essentielle de votre «exercice à la piété» pour le Seigneur!

4. Chers jeunes amis, dans la Lecture que nous venons d'écouter, l'Apôtre Paul dit à Timothée: «Que personne ne méprise ton jeune âge» (1 Tm 4, 12). Il le dit, car la jeunesse est un don merveilleux de Dieu. C'est un temps d'énergies particulières, d'occasions et de responsabilités spéciales. Le Christ et l'Eglise ont besoin de vos capacités particulières. Utilisez à bon escient les dons que le Seigneur vous a donnés!

C'est le temps de votre «exercice», de votre développement physique, intellectuel, émotif et spirituel. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez remettre à plus tard votre rencontre avec le Christ et votre participation à la mission de l'Eglise. Même si vous êtes jeunes, c'est le moment d'agir! Jésus ne «méprise pas votre jeunesse». Il ne vous met pas de côté, jusqu'au moment où vous serez plus vieux et que votre exercice sera terminé. Votre exercice ne finira jamais. Les chrétiens s'exercent toujours. Vous êtes prêts pour ce que le Christ désire de vous à présent. Il désire que vous, vous tous, soyez la lumière du monde, comme seuls les jeunes peuvent l'être. Il est temps de faire resplendir votre lumière!

Au cours de tous mes voyages, je parle au monde de vos jeunes énergies, de vos dons et de votre disponibilité à aimer et à servir. Et partout où je me rends, je défis les jeunes, comme un ami, à vivre dans la lumière et dans la vérité de Jésus-Christ!

Je vous exhorte à laisser sa parole pénétrer dans vos cœurs et à Lui dire, du plus profond de ceux-ci: «Voici, je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté» (cf. He 10, 7).

II e PARTIE
 ...pour devenir la lumière du monde

«Vous êtes la lumière du monde [...] Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes» (Mt 5, 14-16)

Chers jeunes,

1. Demandez-vous: est-ce que je crois à ces paroles de Jésus dans l'Evangile? Jésus vous appelle lumière du monde. Il vous demande de laisser votre lumière resplendir devant les autres. Je sais que dans vos cœurs, vous désirez dire: «Me voici Seigneur. Voici que je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté (Psaume responsorial; cf. He 10, 7). Cependant, ce n'est que si vous devenez une seule chose avec Jésus que vous pourrez partager sa lumière et être une lumière pour le monde.

Etes-vous prêts à cela?

Malheureusement, trop de personnes s'éloignent aujourd'hui de la lumière, dans un monde d'illusions, un monde d'ombres fugaces et de promesses non tenues. Si vous vous tournez vers Jésus, si vous vivez la Vérité qui est Jésus, vous aurez en vous la lumière qui révèle les vérités et les valeurs sur lesquelles édifier votre bonheur, en construisant dans le même temps un monde de justice, de paix et de solidarité. Rappelez ce que Jésus a dit: «Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie» (Jn 8, 12).

Puisque Jésus est la lumière, nous aussi, nous devenons lumière lorsque nous l'annonçons. Tel est le centre de la mission chrétienne à laquelle chacun de vous a été appelé à travers le Baptême et la Confirmation. Vous êtes appelés à faire en sorte que la lumière du Christ resplendisse de façon lumineuse dans le monde.

2. Lorsque vous étiez petits, n'aviez- vous pas parfois peur de l'obscurité? Aujourd'hui, vous n'êtes plus des enfants qui craignent l'obscurité. Vous êtes des adolescents et de jeunes adultes. Toutefois, vous comprenez déjà qu'il existe un autre type d'obscurité dans le monde: l'obscurité du doute et de l'incertitude. Il se peut que vous fassiez l'expérience de la solitude et de l'isolement. Vos angoisses pourraient engendrer des interrogations sur votre avenir ou des remords à propos de vos choix passés.

Parfois, le monde lui-même semble enveloppé dans l'obscurité: l'obscurité des enfants qui ont faim et même qui meurent; l'obscurité des sans-abris qui n'ont ni travail, ni une assistance sani- taire adaptée. L'obscurité de la violence: violence contre les enfants à naître, la violence au sein des familles, la violence des bandes criminelles, la violence des abus sexuels, la violence des stupéfiants qui détruisent le corps, l'esprit et le cœur. Il y a quelque chose de terriblement injuste lorsque de si nombreux jeunes sont abattus par le désespoir au point de vouloir mourir. Dans certaines parties de ce pays, des lois ont déjà été approuvées permettant aux médecins de mettre un terme à la vie des personnes mêmes qu'ils ont prêté le serment d'assister. Le don de la vie qui a été fait par Dieu est rejeté! La mort est choisie plutôt que la vie et avec elle, l'obscurité du désespoir.

3. Toutefois, croyez dans la lumière (cf. Jn 12, 36)! N'écoutez pas ceux qui vous poussent à mentir, à fuir les responsabilités, à penser tout d'abord à vous-mêmes. N'écoutez pas ceux qui vous disent que la chasteté est démodée. Dans vos cœurs, vous savez que l'amour véritable est un don de Dieu et qu'il respecte son dessein sur l'union de l'homme et de la femme dans le mariage. Ne vous laissez pas égarer par de fausses valeurs et des slogans trompeurs, en particulier à propos de votre liberté. La liberté véritable est un merveilleux don de Dieu et représente une partie précieuse de l'histoire de votre pays. Toutefois, lorsque la liberté est séparée de la vérité, les individus perdent leur orientation morale et le tissu même de la société commence à se défaire.

La liberté n'est pas la capacité de faire tout ce que nous désirons, chaque fois que nous le voulons. La liberté est, plutôt, la capacité de vivre de façon responsable la vérité de notre relation avec Dieu et avec les autres. Rappelez-vous ce que Jésus a dit: «Vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libres» (Jn 8, 32). Ne permettez à personne de vous égarer ou de vous empêcher de vivre ce qui est réellement important. Tournez-vous vers Jésus, écoutez-le et découvrez la véritable signification et la véritable orientation de votre vie.

4. Vous êtes fils de la lumière (cf. Jn 12, 36)! Vous appartenez au Christ, qui vous a appelés par votre nom. Votre première responsabilité consiste à chercher à Le connaître le plus possible, dans vos paroisses, à travers l'éducation religieuse dispensée dans vos écoles et dans vos collèges, dans vos groupes de jeunes et dans les Centres Newman.

Toutefois, vous ne le connaîtrez vraiment et personnellement qu'à travers la prière. Il est nécessaire que vous parliez avec lui et que vous l'écoutiez.

Aujourd'hui, nous vivons à une époque de communication instantanée. Mais réalisez-vous quelle forme unique de communication représente la prière? La prière nous permet de rencontrer Dieu au plus profond de notre être. Elle nous relie directement avec Dieu, avec le Dieu vivant: Père, Fils et Esprit Saint, dans un échange constant d'amour.

A travers la prière, vous apprendrez à devenir la lumière du monde, car dans la prière, vous devenez une seule chose avec la source de notre véritable lumière, Jésus lui-même.

5. Chacun de vous possède une mission spécifique dans la vie et est appelé à devenir un disciple du Christ. Un grand nombre d'entre vous serviront Dieu dans la vocation de la vie conjugale chrétienne; certains de vous, le serviront en célibataires dévoués, d'autres en tant que prêtres et religieux. Mais tous, vous devez être la lumière du monde. J'adresse un appel personnel à ceux qui, parmi vous, pensent être appelés par le Christ à le suivre dans le sacerdoce ou dans la vie consacrée: je vous demande de lui ouvrir généreusement votre cœur et de ne pas retarder votre réponse. Le Seigneur vous aidera à connaître sa volonté; Il vous aidera à suivre votre vocation avec courage.

6. Jeunes amis, au cours des jours, des semaines et des années à venir, aussi longtemps que vous vous souviendrez de cette soirée, n'oubliez pas que le Pape est venu aux Etats-Unis, dans la ville de Saint-Louis, pour appeler les jeunes de l'Amérique au Christ, pour vous inviter à le suivre. Il est venu pour vous lancer le défi d'être la lumière du monde! «La lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie» (Jn 1, 5). Jésus, qui a vaincu le péché et la mort, vous rappelle: «Je suis avec vous pour toujours» (Mt 28, 20). Il dit: «Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte» (Mc 6, 50).

A l'horizon de cette ville se trouve le «Gateway Arch», qui reflète souvent la lumière du soleil avec ses couleurs et ses nuances diverses. Vous aussi, de milliers de façons différentes, vous devez refléter la lumière du Christ à travers votre vie de prière et le joyeux service aux autres. Avec l'aide de Marie, la Mère de Jésus, les jeunes d'Amérique le feront d'une manière merveilleuse!

Rappelez-vous: le Christ vous appelle; l'Eglise a besoin de vous; le Pape croit en vous et attend de vous de grandes choses!

Loué soit Jésus-Christ!

 

top