The Holy See
back up
Search
riga

PAUL VI

ANGELUS DOMINI

Dimanche 5 février 1978

Puisque nous avons l'habitude de célébrer l'anniversaire d'événements historiques, nous rappellerons que, cette semaine, le 7 février sera le centenaire de la mort de notre vénéré prédécesseur le Pape Pie IX, Giovanni Mastai-Ferretti. Il est mort à l'âge de 85 ans et demi et son corps repose à Saint Laurent, comme on le sait Ce fut le Pape qui eut le Pontificat le plus long depuis les origines jusqu'à nos jours, c'est-à-dire de 1846 à 1878. A partir de 1870 il n'exerça plus de pouvoir temporel sur Rome ni sur la moindre partie environnante de territoire italien. L'histoire est connue: il fallut attendre jusqu'en 1929, la réconciliation entre le Saint-Siège et l'Italie. On ne parla jamais plus de pouvoir temporel, sauf pour l'étroit lambeau territorial de la Cité du Vatican, comme signe de l'indépendance du Siège Apostolique.

Mais la période du Pontificat de Pie IX fut si agitée par les événements, et si mémorable pour l'Eglise que sa figure "cible de contradictions" (Lc 2, 34), n'est pas encore suffisamment immergée dans l'histoire passée pour que les discussions qui la regardent soient complètement apaisées.

De toute façon nous devons à Pie IX affection et respect pour le souvenir de sa paternelle bonté, pour sa dévotion envers la Vierge Marie, dont il proclama le dogme de l'Immaculée Conception, pour l'exemple et l'impulsion de piété religieuse qu'il imprima à l'Eglise, pour l'ensemble ecclésial qu'il affermit d'une façon spéciale par la célébration du Concile Vatican I, resté incomplet mais repris ensuite par le Concile Vatican II. Nous pouvons y ajouter encore: l'affermissement de la conscience de l'indépendance de la mission de l'Eglise des pouvoirs civils, comme aussi le renouvellement de l'activité missionnaire et de l'apostolat pastoral.

Avec Pie IX s'est conclue, non sans douloureuses difficultés, une longue situation historique de l'Eglise et des coutumes chrétiennes populaires. Mais bien vite a germé une vitalité nouvelle, provenant de la fidélité à la doctrine et à l'esprit religieux qui forment les racines intérieures de l'Eglise. Nous devons encore faire nôtre cet héritage, en percevoir l'inépuisable vigueur et en célébrer la traditionnelle vertu avec une effusion spirituelle toujours nouvelle. Nous savons qu'une cérémonie commémorative spéciale est préparée, mais renvoyée au mois prochain.

Nous avons confiance que le "Pape de l'Immaculée" voudra nous obtenir un secours spécial de la céleste Reine.

top