The Holy See
back up
Search
riga

PAUL VI

ANGELUS DOMINI

19 mars 1978

Frères, Fils et vous spécialement très chers jeunes!

Votre cri joyeux arrive jusqu'à nous et nous apporte l'écho puissant et généreux de votre affection, soyez bénis! Tandis que nous nous réjouissons pour votre présence nombreuse, nous vous accueillons, bien que ce soit seulement de notre fenêtre, avec une très grande affection paternelle. De tout cœur nous vous remercions et à notre tour nous applaudissons à ce magnifique témoignage de foi et d'amour au Christ.

La Semaine Sainte commence, au cours de laquelle s'est actualisée l'"œuvre de la rédemption humaine et de la parfaite glorification divine" (S. C., 5). Nous parcourrons à nouveau pas à pas l'humiliation de Jésus qui s'est fait "obéissant jusqu'à la mort, et à la mort en croix" (Ph 2, 8), et son exaltation, lorsque, ressuscité, il reçut du Père "le nom qui est au-dessus de tout autre nom" (cf. 2, 9). Nous sommes tous interpellés, nous sommes tous associés à cette victoire définitive du plan salvifique de Dieu sur le péché et sur la mort. Devenez donc participants de la Passion et de la Pâque, en vivant d'une manière intense ces grandes étapes de réflexion et de prière.

Et prions ensemble pour ceux qui, en ces jours, souffrent et portent plus "vivante en eux-mêmes l'empreinte de la Passion de Jésus": pour les familles qui pleurent leurs êtres chers, emportés dans l'accomplissement de leur devoir par une haine homicide insensée, qui encore une fois a voulu saper la pacifique coexistence sociale. Prions pour M. Aldo Moro qui nous est cher, séquestré à la suite d'une ignoble embuscade, avec l'appel de notre cœur pour qu'il soit rendu à sa chère famille. Prions pour les réfugiés qui ont dû abandonner leur terre dans la Corne d'Afrique. Prions pour les victimes de la terre biblique du Liban. Prions pour ceux qui souffrent en Extrême-Orient. Combien de souffrances, combien de blessures, que de ruines!

Que Marie, la Mère Douloureuse qui seule peut consoler et prodiguer la force et l'espérance, soit près de nous, "juxta crucem" (Jn 19, 25) pour appuyer notre prière et susciter en tous des sentiments de paix, de fraternité et d'amour.

Courage, mes enfants, dans la justice, dans l'amour et dans la paix, agitez vos rameaux dans l'hosanna au Christ Seigneur.

 

top