The Holy See
backup
Search
riga

PAUL VI

ANGELUS DOMINI

21 mai 1978

Nous aurions tant de choses à vous dire, tant de problèmes à vous proposer, tant de joies et de douleurs à vous communiquer. Mais laissez-nous aujourd'hui oser vous parler du thème le plus élevé, le plus difficile, mais aussi le plus beau de tous: le thème sur Dieu, le thème religieux par excellence, le thème de notre foi, de notre vie.

Parler de Dieu, oui, c'est notre premier devoir, notre bonheur. Nous savons que la pensée moderne se dit athée, c'est-à-dire sans Dieu, dans certaines de ses instances officielles. Et nous savons que c'est justement de cette position négative que commence la nuit de l'homme: si la négation de Dieu est aux racines de l'intelligence et au sommet du cœur humain, la lumière, la logique de la pensée ne tient plus. L'être, la vie fait défaut dans sa suprême raison d'exister. Nous, au contraire, nous savons que Dieu existe! et que sans Lui nous ne pouvons vraiment pas raisonner, ni avoir une conception possible de l'ordre et du bien, un motif pour prier, et pour aimer.

Bien plus, nous croyons en Dieu. Cette certitude soutient notre chemin dans le temps, dans le travail, dans la joie et dans la douleur, dans la vie et dans la mort.

En outre, comme nous l'enseignent la fête de l'Eglise aujourd'hui et toute la religion dans laquelle nous avons été baptisés, nous savons que Dieu est Un, un seul dans sa nature, mais qu'il existe en trois personnes égales et distinctes: le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Le mystère de l'Unité de Dieu dans la Trinité des personnes est un océan sans rivages. Mais c'est justement ce mystère qui s'est révélé dans le Christ et que la plus attentive et la plus humble méditation de l'Eglise a confirmé. Il est le soleil de notre sagesse. Il est le fil de notre relation avec Dieu ineffable, notre Père, notre Frère dans son Fils, notre consolateur et inspirateur dans l'Esprit Saint qui procède du Père et du Fils. Ce n'est pas un théorème inutile et impénétrable!

Fils et Frères, c'est notre plus grande richesse, que nous célébrons avec le signe de la Croix, avec notre Bénédiction.

top