The Holy See
back up
Search
riga

PAUL VI

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 22 mars 1978

Aujourd'hui encore, malheureusement nous ne pouvons être avec vous pour l'habituel rendez-vous hebdomadaire.

Cependant nous vous saluons "avec une plus grande intensité" de sentiments, tandis que nous vous affirmons vous porter tous dans notre cœur, unissant en cette Semaine Sainte notre prière aux vôtres et à celles de toute l'Eglise.

Nous sommes en train de vivre les jours les plus importants de l'année liturgique : ceux dans lesquels le Seigneur Jésus nous offre le suprême témoignage de son amour, sur lequel la mort ne peut prévaloir. Après la Passion, en effet, la résurrection confirme de la façon la plus mystérieuse et en même temps la plus évidente, que l'Amour est plus fort que la mort.

Telle est, la féconde leçon de vie qui nous provient des solennités pascales : l'Amour avec lequel II nous a aimés. Non seulement le Christ nous ouvre une voie nouvelle et vivante d'accès au Père, mais il nous demande qu'elle devienne la norme vécue de nos rapports mutuels. La construction d'une nouvelle société n'est pas le fait de ceux qui savent seulement organiser la violence et la destruction, mais de ceux qui agissent dans le don généreux de soi-même y compris dans le silence ou dans la souffrance en faveur du prochain. La certitude absolue qui nous vient de l'Evangile, est que seul l'Amour est constructif.

Nous vous rappelons un devoir principal pour célébrer dignement la Pâque : celui de s'approcher du Sacrement de la Pénitence, en accusant ses propres péchés avec un sincère repentir et le ferme propos de se corriger, afin d'être ainsi purifiés par la rencontre avec le Christ dans la Communion. C'est seulement en agissant ainsi que la Pâque du Christ deviendra "Notre Pâque".

Avec ces pensées nous vous remercions, vous tous qui Nous avez rendu l'hommage et l'honneur de votre visite.

Tandis que nous formons nos vœux les plus cordiaux de Bonnes Pâques nous donnons à chacun notre bénédiction apostolique.

top