The Holy See
back up
Search
riga

PAUL VI

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 29 mars 1978

Salut à vous, très chers Frères et Fils,

Il y a dans notre âme, et certainement dans la vôtre, le désir de découvrir et de célébrer le lien qui nous unit, qui, plus encore que nous faire amis, nous rend membres d'un Peuple unique et nouveau, dans lequel chacun est ce qu'il est, par sa nature, par sa descendance ethnique et nationale, par sa formation civile, par sa langue et par des intérêts et activités propres et particulières; mais chacun est appelé à une égale dignité, chacun est admis dans une société supérieure, spirituelle et réelle, qui, sans confondre personne, les gratifie tous d'une citoyenneté humano-divine; chacun est soi-même dans une communion ineffable avec tous ceux qui partagent la même foi, jouissent d'un même don divin, la grâce, et composent ensemble une merveilleuse unité qui s'appelle "l'Eglise", l'Eglise une et catholique.

Salut à vous, Frères et Fils, à vous qui appartenez à cette Famille religieuse qui est née le jour de la Pentecôte, formée des peuples les plus divers (comme il est dit dans le célèbre récit des Actes des Apôtres — voir Ac 2, 7-12 — où tous ceux qui étaient présents, d'origine et de formations différentes furent les premiers à s'émerveiller d'entendre un langage que chacun comprenait). C'est ainsi qu'est l'Eglise que Saint Augustin qualifiait de Peuple fidèle, répandu partout dans le monde (cf. Enarr. in Ps. 149 ; Cath. Rom. De nono art. 2).

Et comme il est beau, comme il est facile, dans une rencontre comme celle-ci, de percevoir, comme une lumière rayonnante, ce qu'on appelle les "notes de l'Eglise". Ce sont les aspects extérieurs de son être mystérieux qui sont nettement reçus par ceux qui y portent le regard attentif de l'esprit. Qui ne se rend compte de la provenance essentielle de l'Eglise à laquelle nous appartenons du fait qu'elle est apostolique ? Ce sont les apôtres, nos fondateurs, les témoins du divin dessein constitutionnel de l'Eglise, de notre Eglise apostolique qui ne doit à aucune autre source son origine et sa raison d'être. Et s'il en est ainsi pour cette note, l'apostolicité que, comme nous le savons, chacun de nous peut revendiquer ici, n'éprouvons-nous pas, simultanément une émotion sublime à nous savoir associés à l'Eglise une dans la foi, dans l'essence de son Esprit, dans son union avec Dieu, et catholique dans son corps, dans sa composition humaine, et donc universelle ? (cf. Journet, L'Eglise, II, p. 1193). Et voilà, alors, que de cette Eglise une et catholique jaillit une quatrième note: celle des dons divins dont elle est dépositaire et dispensatrice, celle des fins qui guident ses complexes vicissitudes. Il s'agit de la sainteté qui en constitue la couronne promise, celle de l'Eglise des Saints, d'autant plus désirable qu'elle est plus exposée aux faiblesses humaines ? (cf. ibid., p. 924-934).

Ne trouvons-nous pas un grand réconfort spirituel, à la pensée, à la certitude d'appartenir à notre Eglise, une, sainte, catholique et apostolique ? Ne devons-nous pas remercier le Seigneur de nous avoir donné la chance d'être ainsi fils de sa bonté ? (Tt 3, 4). Et n'éprouvons-nous pas un désir très vif et même très aigu d'être, dans notre réalité morale, à la hauteur des devoirs de notre vocation catholique ? Et enfin, n'aimerons-nous pas encore plus nos frères, toujours séparés de nous, en souhaitant et en espérant que nous puissions les avoir avec nous dans la plénitude de la vérité et de la grâce ?

Avec notre bénédiction apostolique.

***

A deux groupes belges:

Nous aimons saluer spécialement les militaires belges, leurs familles et leurs aumôniers, qui forment le vingt-sixième pèlerinage militaire aux Tombeaux des Apôtres. Nous souhaitons que vous ayez mieux découvert ici la solidité de la foi chrétienne, depuis le témoignage des Apôtres Pierre et Paul et des martyrs, et l'ampleur actuelle de cette foi, dans l'unité de l'Eglise catholique. Soyez-en maintenant les témoins, auprès de vos amis, dans votre milieu.

Un mot particulier encore à un autre groupe belge, aux jeunes de l'ensemble chorégraphique d'Oostakker, qui, autour des Frères de Notre-Dame de Lourdes, mettent leur talent et leur dynamisme au service de leurs frères handicapés et de leurs familles. Votre foi a su s'épanouir en charité : telle est la foi qu'aime le Seigneur, nous dit l'Apôtre Jacques.

A tous nos félicitations, nos encouragements, notre bénédiction apostolique.

A un groupe œcuménique:

Nous adressons des souhaits cordiaux de bienvenue pascale au groupe œcuménique du Centre "Mariapolis". Nous croyons, Frères, en l'immense pouvoir qui jaillit de la Résurrection du Seigneur Jésus-Christ. Nous croyons que ce pouvoir peut produire des fruits bénéfiques et conclusifs pour unir les Eglises chrétiennes dans la pleine unité de la foi, dans la pleine charité de la vérité. Avec amour et respect, et avec un grand espoir pascal, nous vous disons à chacun de vous, au nom du Christ Ressuscité : "La paix soit avec vous" (Jn 20, 19).

top