The Holy See
back up
Search
riga

PAUL VI

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 26 juillet 1978

Chers Fils et Filles,

Parmi les belles choses qu'apportent les vacances, spécialement à la jeunesse, figure la rencontre d'amitiés nouvelles. Rencontre que nous souhaitons à tous ceux qui accueillent nos vœux de bonnes et heureuses vacances dans le Seigneur.

Qui ne sait, en effet, combien sont nombreuses à cette époque les occasions de rencontre entre personnes qui auparavant ne se connaissaient pas, étaient étrangères l'une à l'autre ? Et n'est-il pas vrai qu'aujourd'hui cette possibilité s'est accrue, qu'elle est devenue à peu près habituelle et commune grâce eu développement des moyens de communication qui permettent de se déplacer rapidement d'un endroit à l'autre, et de dépasser les confins, autrefois étroits, de nos propres lieux d'origine ? Ce sont là des rencontres dont l'écho parvient même jusqu'à nous ; d'ailleurs, nous en avons une preuve directe dans votre présence si nombreuse.

Eh bien, ceci nous offre un nouveau thème de réflexion à propos des vacances, c'est-à-dire les- occasions qu'elles nous offrent de ces relations si humaines et si spirituelles, qui s'appellent l'amitié. Des rencontres nouvelles se réalisent ; de nouvelles connaissances se nouent, différentes de celles, coutumières, de l'école, du milieu professionnel et de la parenté elle-même. Et nous sommes restés si idéalistes que nous pensons que l'amitié, dans le sens vrai et sévère du mot, non seulement est encore possible, mais qu'elle se trouve aussi dans les meilleures conditions pour d'heureux développements.

Mais qu'est-ce que l'amitié ? Ceci est un thème qui se prête à de nombreuses considérations, comme le démontre l'intérêt que dès l'antiquité, de nombreux écrivains lui ont réservé. Nous pourrions rappeler, par exemple, le fameux orateur romain Cicéron qui a écrit un traité "de amicitia". Pour lui, la condition primordiale est qu'il ne faut lier amitié qu'avec les bons, et cette amitié n'est autre qu"'un accord parfait sur toutes les choses divines et humaines, accompagné de bienveillance et d'amour" (cf. Laelius, seu de amicitia, chap. 5-6).

A côté de cet exemple élevé de sagesse païenne, comment oublier toutefois la sagesse supérieure, celle qui est inhérente et immanente à la Parole inspirée par Dieu ? Nous faisons allusion au moins aux lumineuses affirmations de Syracide sur la "grande valeur" d'un ami fidèle (cf. Eccl. 6, 14-16). Puis nous devons rappeler le "commandement nouveau" de Jésus qui transforma et sublima l'amitié, en amour fraternel, en ce sens qu'il nous a engagés à nous aimer les uns les autres comme Lui-même nous a aimés (cf. Jn 13, 34). Lui qui ne voulut plus appeler serviteur ses apôtres, mais les appela et voulut qu'ils soient ses amis (cf. Jn 15, 15), en arriva à proposer et à souhaiter pour eux la pleine communion, c'est-à-dire l'unité de vie : "Que tous soient un, comme toi, ô Père tu es en moi et moi en toi" (Jn 17, 21). Ici nous sommes vraiment au sommet d'une hauteur humainement impensable et inaccessible. Ici l'amitié, qui s'est déjà consumée en amour, débouche sur une identité mystique qui se modèle sur l'indicible relation trinitaire entre le Père et le Fils, dans l'Esprit.

Et maintenant, presque en redescendant de cette altitude, nous voulons conclure au moins que l'amitié crée une harmonie de sentiments et de goûts qui fait abstraction de l'amour des sens, pour, au contraire, développer jusqu'à des degrés très élevés, et même jusqu'à l'héroïsme, le dévouement de l'ami pour l'ami.

Nous pensons que les rencontres, même occasionnelles et provisoires des vacances, donnent aux âmes nobles et vertueuses, la possibilité de jouir de cette relation humaine et chrétienne qui s'appelle l'amitié. Elle suppose et développe la générosité le désintéressement, la sympathie, la solidarité et spécialement la possibilité du sacrifice mutuel.

L'amitié sera facile, pure, forte, si elle est soutenue et alimentée par cette caractéristique et sublime communion d'amour qu'une âme chrétienne doit avoir avec le Christ Jésus.

Que vous accompagne notre bénédiction apostolique.

***

A un groupe belge

Parmi les groupes présents, nous sommes heureux de saluer trois cents jeunes des "Patros" de Belgique. Chers amis, aidez-vous mutuellement dans une organisation intelligente et saine de vos loisiers. Que Dieu affermisse votre foi et vous donne d'en témoigner! Avec tous nos encouragements et notre bénédiction..

A un groupe syrien

Nous avons une pensée spéciale pour les pèlerins de Syrie, guidés par Mgr Paul Coussa, Vicaire patriarcal arménien de Damas. Le grand Apôtre Paul, converti sur le chemin de Damas, est venu porter jusqu'ici la Bonne Nouvelle du Seigneur Jésus. Comme lui, tenez ferme dans la foi et, dans ce Moyen Orient si tourmenté, soyez des artisans de paix. Avec notre particulière bénédiction apostolique.

A des pèlerins de Jordanie

Et maintenant un chaleureux salut de bienvenue aux pèlerins venus de Jordanie. Vous avez une place toute spéciale dans nos affections. Nous prions pour la tranquillité dans votre pays, pour la paix dans votre région et l'amour dans vos coeurs. Et puissent les enseignements du Seigneur Jésus trouver toujours sori expression dans votre vie, être votre joie et votre force.

Dieu bénisse la Jordanie!

A des pèlerins du Venezuela

Un salut particulier pour le "Pèlerinage National de Notre-Dame de Coromoto" du Venezuela. Comme souvenir de cette rencontre très appréciée, nous vous adressons le témoignage de notre affection et vous donnons une cordiale bénédiction.

A des prêtres adhérant au Mouvement «Focolarini» et autres groupes

Nous adressons maintenant un salut particulier au groupe des 400 prêtres, adhérant au Mouvement des Focolarini qui veulent nous témoigner, par leur présence, une sincère dévotion, une unité d'intentions et une volonté renouvelée de dévouement apostolique.

Nous saluons également les 350 volontaires dudit Mouvement, venus de diverses parties du monde pour renforcer les liens de communion qui les rattachent au Christ et à l'Eglise.

Avec effusion de sentiment nous souhaitons enfin la bienvenue au groupe du Mouvement Missionnaire des jeunes dont nous connaissons le généreux engagement dans l'animation missionnaire de leurs Eglises particulières.

Que sur tous descende, propitiatoire de nombreuses faveurs célestes, notre bénédiction apostolique.

 

top