The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE PAUL VI
À L’ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN, FRÈRE BERNARD YAGO,
POUR L’INAUGURATION DE L’INSTITUT
DE SCIENCES RELIGIEUSES

A notre vénérable Frère Bernard Yago
Archevêque d’Abidjan

Nous voyons arriver avec joie le jour où l’inauguration officielle de l’Institut de Sciences Religieuses d’Abidjan vient couronner les efforts de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique occidentale francophone en faveur d’une œuvre qui constitue une nouvelle promesse pour l’avenir de l’Eglise en Afrique.

Soucieux de permettre toujours mieux l’expression de l’inaltérable dépôt de la foi (Cfr. 1 Tim. 6, 20) dans la spécificité et l’originalité de la culture africaine, et fidèle aux orientations mûrement réfléchies par le récent Concile Vatican II (Cfr. Ad Gentes. 22), vous avez estimé, en union avec vos Frères dans l’épiscopat, que le moment était venu d’entreprendre cet effort à un haut niveau universitaire, sous votre propre responsabilité de Pasteurs, et dans une collaboration suivie avec nos Congrégations pour l’Evangélisation des Peuples et pour l’Education Catholique. Nous même, nous vous félicitons et nous exprimons notre espoir que, surmontant dans la foi les difficultés qui ne manqueront pas comme à toute grande entreprise, vous saurez mener celle-ci à bonne fin. Le passé de l’Institut supérieur de Culture religieuse, qui constitue depuis 1969 le prémices de la nouvelle fondation, nous donne toute confiance à cet égard.

Notre pensée reconnaissante va aussi vers tous ceux qui, conscients de l’importance de votre initiative, ont voulu contribuer généreusement à en permettre la réalisation. Leurs représentants expriment aujourd’hui auprès de vous cette communion ecclésiale dans la charité que recommandait l’Apôtre des Nations. Nous souhaitons donc que l’Institut de Sciences Religieuses d’Abidjan, aujourd’hui dans la modestie des commencements, soit le grain de sénevé appelé à devenir un grand arbre qui portera du fruit en abondance. Nous le confions dans la prière à Celui qui, seul, donne la croissance (Cfr. 1 Cor. 3, 6), et nous envoyons de grand cœur à vous-même, aux Evêques qui ont voulu et soutenu cette fondation, aux professeurs qui en prennent la responsabilité et aux étudiants dont dépend pour une grande part son avenir, une particulière Bénédiction Apostolique, en gage des lumières et de la force de l’Esprit Saint que nous invoquons sur eux.

Du Vatican, le 11 Février 1976

PAULUS PP. VI

 

top