The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE PAUL VI
À MGR JERZY ABLEWICZ,
ÉVÊQUE DU DIOCÈSE DE TARNOW (POLOGNE)

A notre vénérable Frère Georgio ABLEWICZ
Archevêque de Tarnow

"La terre est remplie de martyrs comme d'un germe de sang et de ce germe jaillit le champ ensemencé de l'Eglise. Plus que les vivants, les morts ont manifesté le Christ, C'est aujourd'hui qu'ils témoignent, c'est aujourd'hui qu'ils prêchent: la langue se tait, les faits résonnent" (St Augustin, Sermon 286, 4, 3; Patrologie Latine 38.1298). Ces paroles adressées aux fidèles par Saint Augustin le jour du "dies natalis" des martyrs Gervais et Protais peuvent être appliquées d'une certaine façon à Saint Stanislas, évêque de Cracovie qui, en 1079, est mort en témoin invaincu de la religion chrétienne et en défenseur de la justice.

C'est lui que les Polonais vénèrent d'un cœur ardent comme leur patron céleste, lui dont ils ont souvent expérimenté le secours dans les difficultés et les adversités. Ce culte s'est accru de plus en plus au cours des siècles et il a beaucoup contribué à ce que le peuple catholique, au milieu des si nombreuses vicissitudes des temps et des événements, conserve "l'unité de l'esprit" (Ep 4, 3). Un témoignage de cette dévotion pieuse est rendu par les très nombreuses églises élevées en l'honneur de Saint Stanislas non seulement dans sa patrie mais également hors des frontières et surtout aux Etats-Unis d'Amérique du Nord où de nombreux fils de cette nation ont émigré. Dans Rome même, une église lui a été dédiée.

L'année prochaine sera célébré le neuvième centenaire de la mort de ce grand saint, et des solennités — on peut le prévoir — se dérouleront avec grand enthousiasme et feront que cet excellent pasteur et ce martyr brillera d'un nouvel éclat. Dans le diocèse de Tarnow, une "année de Saint Stanislas" a été instituée et elle débute le 7 mai. Ce diocèse se glorifie, en effet, grandement du fait que ce saint du ciel est né sur son territoire même, dans une ville appelée en langue vulgaire Szczepanow et qui semble jouir de sa particulière protection — protection attestée, dit-on, par les nombreuses vocations sacerdotales et religieuses qui y fleurissent actuellement.

Nous approuvons pleinement ce projet et nous espérons ardemment que ce temps sacré donnera d'abondants fruits spirituels. Que Saint Stanislas soit pour ainsi dire présent au milieu des prêtres, des religieux et des fidèles laïcs de ce diocèse et — pour utiliser les paroles de Saint Augustin que nous avons citées plus haut — qu'il témoigne et prêche le Christ lui-même en notre temps. Lui qui fut éclatant de la lumière de la foi, qu'il les confirme dans leur observance et leur fidélité à l'égard de Dieu et de l'Eglise. Lui qui, de son vivant, a vigoureusement défendu la justice, qu'il les pousse à respecter l'équité surtout dans les questions sociales, à s'entraider dans leurs besoins et à rechercher le bien de la paix.

Ce sont les souhaits et les vœux que nous exprimons du fond de notre cœur. A vous enfin, vénérable Frère, à tous les saints évêques de Pologne qui participeront à la célébration de cette "année de Saint Stanislas" qui s'ouvre, au clergé, aux religieux et à tous les fidèles qui vous sont confiés, nous accordons volontiers notre bénédiction apostolique, en gage des dons célestes et en témoignage de notre dilection.

Fait au Vatican, le II avril de l'année 1978, quinzième de notre Pontificat.

PAULUS PP. VI

top