The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU PAPE PAUL VI,
SIGNÉE PAR LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT,
À MGR. JOHN RAPHAEL QUINN,
ARCHEVÊQUE DE SAN FRANCISCO


Vendredi 21 juillet 1978

Cher Archevêque QUINN,

Durant votre audience privée avec le Saint-Père, le 2 mars dernier, vous lui avez parlé du Symposium commémorant le dixième anniversaire d'Humanae Vitae, organisé par l'Archidiocèse de San Francisco et l'Université de San Francisco.

Le Saint-Père m'a prié maintenant de vous réitérer le profond intérêt qu'il a montré pour cette initiative. Il la considère en effet comme un exemple méritoire de ce qui peut être réalisé au niveau d'une Eglise locale en étroite collaboration avec une institution académique catholique d'études supérieures pour apporter à la population une aide toujours plus effective dans un secteur vital de l'enseignement de l'Eglise. Comme tel, le Symposium est également une magnifique expression de service rendu par la communauté ecclésiale à ses membres et à beaucoup d'autres hommes et femmes, en raison de ses idéaux élevés concernant l'amour conjugal et la transmission de la vie humaine.

Au cours des 10 années qui viennent de s'écouler, le Saint-Père a réaffirmé à de nombreuses reprises l'importance éternelle de la doctrine d'Humanae Vitae. Encore le 23 juin dernier, il a parlé, de ce "thème sérieux et délicat". Il a rappelé que ses interventions indiquent en effet combien il tient pour important cet enseignement conforme à la loi de Dieu; son discours se présente en fait comme une réponse à ceux qui nient qu'il en soit ainsi et une clarification contre certaines interprétations qui voudraient priver l'Encyclique de sa véritable signification et, en pratique, fausser son application. En même temps; il a, de manière répétée, exprimé sa reconnaissance envers tous ceux qui ont apporté leur aide par des recherches scientifiques, encourageant le planning familial naturel, non pas comme une fin en soi — pour éviter la conception — mais comme moyen licite permettant à un couple d'exercer dignement la paternité responsable, après une décision qui tienne compte de tous les facteurs en jeu.

A l'occasion du Symposium de San Francisco, Sa Sainteté désire de nouveau apporter ses encouragements à tous ceux qui se dévouent pour soutenir et propager les enseignements d'Humanae Vitae et pour améliorer les méthodes naturelles qui aideront les couples à vivre en pleine harmonie avec les desseins de Dieu pour le mariage. Une fois de plus, il presse tous ceux qui sont engagés dans la recherche et dans la diffusion à collaborer entre eux dans la plus large mesure.

Parmi les résultats concrets du Symposium, le Saint-Père veut espérer que la dignité du mariage et la noble vocation des couples mariés se trouveront hautement honorés et qu'un intérêt nouveau naîtra de la mise en évidence du rôle du Sacrement du mariage dans l'édification du Royaume de Dieu.

A toutes les personnes rassemblées pour le Symposium, le Saint-Père donne sa bénédiction apostolique, invoquant sur eux joie et force dans leur vie chrétienne.

Avec des sentiments de fraternelle estime je reste sincèrement vôtre dans le Christ.

Jean Card. VILLOT

top