The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE PAUL VI
À MONSIEUR AMADOU MAHTAR M’BOW,
DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’UNESCO*

 

A Monsieur Amadou Mahtar M’Bow
Directeur Général de l’UNESCO

En cette dixième année après la Conférence de Téhéran qui a marqué le point de départ de l’action mondiale pour l’alphabétisation, Nous tenons à souligner d’une façon spéciale le rôle majeur joué en ce domaine depuis déjà de longues années par l’UNESCO, aussi bien dans la sensibilisation de l’opinion mondiale à la gravité de ce problème, que dans l’élaboration de la mise en œuvre de programmes et de moyens appropriés, efficaces et adaptés aux besoins de l’homme et du développement.

Nous vous redisons l’appui que le Saint-Siège ne veut cesser d’apporter à ces efforts. L’action pédagogique de l’Eglise tend en effet, à travers l’alphabétisation, à la formation intégrale de la personne et à sa promotion humaine et sociale, cherchant à intégrer ainsi l’individu, de manière consciente et responsable, dans la société à laquelle il appartient. De cette manière, il peut jouir de son droit à participer à la culture de son peuple, et il prend aussi conscience de sa propre mission dans la société.

Les instances responsables du monde catholique, en collaboration aussi avec leurs frères d’autres religions ou qui partagent d’autres convictions, ont déjà fourni une contribution de valeur au succès de cette nome campagne, grâce à des entreprises multiples, aussi variées qu’originales.

Ils ne manqueront pas, à l’occasion de cette neuvième Journée internationale de l’Alphabétisation, de redoubler d’efforts, avec un dévouement renouvelé, pour que l’alphabétisation soit reconnue comme une condition fondamentale de tout développement humain authentique et de tout progrès économique et social. Qu’il Nous soit aussi permis d’insister sur un aspect, particulier sans doute, mais d’importance croissante, de ces efforts: l’alphabétisation des travailleurs migrants.

Des travailleurs en nombre important se trouvent contraints, pour des raisons économiques, de quitter pour longtemps leur pays. Des mesures urgentes s’imposent pour leur permettre de participer pleinement d’abord à leur propre culture d’origine, ensuite pour s’insérer dans la vie sociale et professionnelle du pays hôte. Un réel effort d’alphabétisation sera souvent nécessaire pour atteindre l’un et l’autre de ces objectifs, faute de quoi les travailleurs migrants risquent de se trouver désemparés et à la merci des exploitations les plus diverses. Nous savons combien de générosités se sont déjà mobilisées dans ce domaine, mais il reste encore beaucoup à faire. Certes, c’est aux nations elles-mêmes qu’il appartient de définir et de promouvoir l’alphabétisation par une politique appropriée.

C’est avec une grande satisfaction que Nous voyons se développer en ce sens de multiples réalisations qui peuvent servir d’exemple et de modèle. Toutefois, le problème est vaste et nécessite la collaboration de tous, par delà les frontières culturelles et territoriales. La solidarité internationale invite i apporter, en particulier aux pays les moins favorisés, toute aide utile, qu’il s’agisse d’appuyer directement la réalisation de programmes bien déterminés, ou de partager des expériences permettant une amélioration des méthodes ou une évaluation exacte de leur mise en œuvre. Nous connaissons et Nous apprécions l’action persévérante poursuivie en ce sens par l’UNESCO, et c’est pourquoi Nous suivons avec un intérêt particulier la réalisation des projets et des programmes établis pour les prochaines années afin de chercher à résoudre dans son ensemble le grave problème de l’alphabétisation dans le monde.

A l’occasion de la célébration de cette Journée internationale de l’Alphabétisation, Nous vous redisons nos vœux pour cette si noble tâche qui s’inscrit si bien dans la mission spécifique de l’UNESCO et qui, par delà tant de douloureuses divisions, manifeste le souci commun de l’humanité d’assurer un plus authentique épanouissement de l’homme.

Du Vatican, le 29 août 1975.

PAULUS PP. VI


*AAS 67 (1975), p.548-550.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XIII, p.884-886.

L'Osservatore Romano, 7.9.1975, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.37 p.1.

La Documentation catholique n.1684 p. 859-860.

 

top