The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE PAUL VI
À LA NAVIRE-ÉCOLE «CUSTODIO DE MELLO»

Samedi 18 janvier 1964

  

Chers Fils,

Vous avez exprimé le filial désir d’être reçus par Nous dans Notre demeure à l’occasion de votre passage à Rome entre deux croisières de votre navire-école «Custodio de Mello». C’est bien volontiers que Nous avons accédé à cette requête, car la joie est toujours grande pour le Père Commun de pouvoir accueillir ses fils un instant et d’échanger avec eux quelques paroles.

Nous aimerions Nous entretenir plus longuement avec vous de votre vie, de vos problèmes, de ce qui fait la trame de vos journées entre ciel et mer, de la manière dont vous vous efforcez, dans votre existence itinérante, d’être de vaillants serviteurs de votre Pays, en même temps que de fidèles disciples de l’Evangile. L’homme, nous le savons tous, est un voyageur qui, à travers les étapes de son existence terrestre, s’achemine vers la lumière de l’éternelle rencontre du Seigneur. C’est ainsi que chacune de vos croisières prend toute sa signification. A travers les fluctuations de la vie, chacun de vous apprend à surmonter les difficultés, à vaincre les périls, à tenir droit le gouvernail. Et il sait qu’en le faisant il aide tous ceux qui l’entourent, par la bonne influence qu’il exerce et aussi par cette mystérieuse solidarité des âmes qui les réunit au sein du Corps mystique du Christ. Vous le comprenez bien, vous qui avez l’expérience quotidienne d’un commun destin et d’une vie d’équipe librement assumée qui donne à chacune de vos actions une dimension communautaire, dans le soutien et la défense donnés à la Nation.

Chers Fils, Nous vous suivrons désormais par la pensée à travers vos croisières sur l’océan, cependant que Notre prière vous accompagnera paternellement sur le chemin de votre vie pour que, toujours et partout, vous soyez de loyaux serviteurs de votre patrie et de bons fils de 1’Eglise. C’est à cette intention qu’en gage de l’abondance des divines grâces sur vous-mêmes et sur vos familles Nous vous accordons Notre paternelle Bénédiction Apostolique.

              

top