The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L
’UNION MONDIALE DES ENSEIGNANTS CATHOLIQUES

Mardi 24 mars 1964

       

Chers Fils, Membres du Conseil de l’Union Mondiale des Enseignants Catholiques.

Au terme de votre réunion romaine à la «Domus Mariae», A vous avez voulu venir Nous rendre visite et Nous demander Nos encouragements et Notre Bénédiction. Cette filiale démarche Nous touche d’autant plus que votre Union n’est pas une inconnue pour Nous, Nous suivons depuis plusieurs années le travail que vous accomplissez, en tant de pays, pour la cause sacrée, et si chère à l’Eglise, de l’enseignement catholique. Nous connaissons votre souci, comme enseignants, de ne le céder en rien aux plus studieux et aux plus compétents des maîtres. Mais cet enseignement, vous le donnez dans la lumière de Celui qui est le seul Maître, le Christ. Et votre foi anime et soutient vos âmes dans l’exercice de votre magnifique et souvent si difficile tâche. Vous savez unir la foi et la raison, couronner l’édifice des connaissances naturelles par l’ouverture aux sublimes horizons de l’univers surnaturel. C’est votre mérite, c’est aussi, Nous le savons, votre fierté et votre joie. Soyez-en félicités et bénis!

La formation chrétienne de la génération qui monte, dans ce monde en pleine transformation, est au premier plan des préoccupations de l’Eglise. C’est aux mains des maîtres catholiques que se trouve confiée cette tâche irremplaçable. C’est vous dire de quel coeur, à la fois angoissé et plein d’espérance, l’Eglise vous remet ce trésor, ces âmes d’enfants, qui seront les hommes de demain.

Votre action à vaste rayonnement d’organisation internationale catholique vous permet, grâce à Dieu, de coordonner vos efforts pour un meilleur rendement. Nous Nous en réjouissons et ne pou-vons que vous encourager à la poursuivre. Vos cinq grands congrès sont déjà la preuve de la vitalité de votre Union et de l’ampleur croissante de son efficacité. Nous vous disons: ne vous laissez pas abattre par l’ampleur croissante du travail, qui peut vous paraître parfois sans mesure avec vos forces et vos possibilités. Puisez votre joie intérieure dans la sécurité d’accomplir une tâche que Dieu bénit, dont l’Eglise vous sait gré, et dont vous seront reconnaissants demain tous ceux auxquels vous prodiguez aujourd’hui si généreusement vos forces et vos talents.

Sur votre Conseil et sur toute votre Union Nous invoquons en abondance l’aide divine et de grand coeur Nous vous accordons à vous-mêmes, et à tous ceux que vous représentez ici, en gage de Nos encouragements et de Notre bienveillance, une paternelle Bénediction Apostolique.

       

top